La source de cet article se trouve sur ce site

En outre, 50% des personnes ayant participé aux actions des gilets jaunes croient en l’existence d’un complot sioniste mondial contre 22% dans l’enquête qui portait sur l’ensemble des Français.

59% de ce même groupe adhèrent à la théorie du “grand remplacement” (“l’immigration est organisée délibérément par nos élites pour aboutir au remplacement de la population européenne”), contre 25% des Français.

Par ailleurs 23% des “gilets jaunes” sont notamment d’accord quand on leur demande si l’attentat du marché de Noël à Strasbourg est “une manipulation du gouvernement pour détourner l’attention des Français et créer de l’inquiétude dans la population en plein mouvement des gilets jaunes”, contre 10% des Français en moyenne.

Les personnes se définissant comme “gilets jaunes” se caractérisent par un recours massif aux réseaux sociaux et aux sites de vidéos en ligne, où circulent ces théories. Quand ils s’informent en ligne, 59% disent utiliser d’abord les réseaux sociaux (contre 37% de l’ensemble des Français) avant les portails d’actualité ou les sites des grands médias.

L’étude a été réalisée via un questionnaire en ligne du 21 au 23 décembre 2018, auprès d’un échantillon de 1.506 personnes représentatif de la population française adulte, constitué selon la méthode des quotas et complété par un second échantillon de 254 personnes de moins de 35 ans (dont les résultats ont été ramenés à leur poids réel dans la population).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here