La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Le journaliste israélien Uri Avnery, figure centrale du mouvement des collaborateurs avec les tueurs Palestiniens qui avait été durement attaquée dans les années 1980 pour avoir rencontré Yasser Arafat, est décédé dans la nuit la nuit dernière à Tel-Aviv, à 94 ans.
Comment qualifier un homme qui pactise avec l’ennemi en temps de guerre ?
Cet individu était ultraminoritaire dans un pays meurtri par le terrorisme palestinien
Très logiquement ,le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a salué sa mémoire .
Uri Avnery et son mouvement négationniste ultra-marginal n’ont jamais eu une incidence particulière en Israël, car basé sur des mensonges. Ses « amis » : essentiellement les ennemis d’Israël.
L’AFP pleure un complice Pas grand monde pour pleurer ce gauchiste inutile et honteux, à part quelques journalistes français
Israel est une Démocratie qui permet a des islamogauchistes de s’exprimer librement dans la presse.
Citez nous un seul journal arabe pro-Israelien
Avec la mort de Uri Avnery on voudrait nous faire croire qu’il suffit de critiquer Israël et répéter haut et fort « je veux un état palestinien » pour devenir homme de paix. Les traités de paix avec la Jordanie et avec l’Egypte ont été signés par des gouvernements de droite, et après une reconnaissance mutuelle, grâce à des dirigeants réalistes comme le président Sadate et le roi Hussein. On ne peut pas en dire autant ni avec Arafat, ni avec Abbas. Ils ont raté de belles occasions de faire la paix, en 2000 pour le premier, en 2008 pour le second.

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here