La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Diffusé ce dimanche sur France 2, La Couleur de la victoire revient sur l’incroyable histoire de Jesse Owens, quadruple médaillé d’or aux Jeux Olympiques de Munich en 1936. Un athlète devenu symbole.
« >
Depuis des décennies, son nom est devenu synonyme de résistance, de rébellion, de défense des droits. D’exploit sportif aussi, et avant tout finalement. Athlète noir originaire de l’Alabama, petit-fils d’esclaves, Jesse Owens a forgé sa légende en 1936, aux Jeux Olympiques de Berlin. Pensez : triompher dans quatre disciplines, ramener quatre médailles d’or différentes, celles du 100 mètres, du 200 mètres, du relais 4X100 mètres et du saut en longueur (le tout du 3 au 9 août 1936), cela tient de l’exploit inimaginable. Une seule personne à d’ailleurs réussi à égaler cet incroyable record depuis : Carl Lewis, le fameux sprinter américain, aux JO de Los Angeles en 1984.
Mais c’est surtout la portée symbolique de ses victoires qui a inscrit Jesse Owens au firmament de l’histoire du sport, et de l’Histoire tout court. En 1936, les Jeux Olympiques, voulus par Adolf Hitler, devaient surtout servir de propagande mondiale au parti nazi, alors en plein essors, et démonter la supériorité supposée de l’homme blanc et « arien ». C’est donc au nez et à la barbe du « Führer » que Jesse Owens a gagné ses médailles, battant en brèche les idées et le discours du national-socialisme. La légende raconte qu’Hitler aurait refusé de lui serrer la main, ce qui reste sujet à caution.
Après un tel exploit, le retour aux Etats-Unis s’annonçait triomphal. S’il est considéré comme un héros national, Jesse Owens n’aura poutant pas l’occasion d’être reçu par Franklin D. Roosevelt. Alors que son pays est encore en pleine ségrégation, le président américain ne souhaitait pas rencontrer un athlète noir, quelques mois seulement avant de nouvelles élections présidentielles… D’autres athlètes ont ensuite pris le « relais » de Jesse Owens, comme Tommie Smith et John Carlos et leurs poings levés pour les droits des afro-américains aux JO de Mexico en 1968. Jesse Owens est mort en mars 1980 à l’âge de 66 ans.
Source :
https://www.programme-tv.net/news/cinema/212221-la-couleur-de-la-victoire-france-2-medailles-olympiques-hitler-roosevelt-la-destine-hors-du-commun-de-jesse-owens/

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.