La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

De Benoît Rayski
Pour ce qui est des Juifs, le nécessaire avait été fait. Des tags antisémites, des banderoles anti-juives. Des dénonciations ethniquement précises d’Attali, de Drahi, de Rotschild et de Finkielkraut. C’est ainsi que les Gilets jaunes ont projeté une grande lumière sur le complot juif.
Le complot juif a une riche et séculaire histoire derrière lui. Mais à l’isoler, le combat contre lui perd de sa vigueur. Tout seul, il n’est pas grand chose. Tandis que si on lui ajoute le complot maçonnique, il accède à un stade supérieur nommé « complot judéo-maçonnique ». Il a deux siècles d’existence et reste toujours aussi frais. Il suffit d’aller sur les pages Facebook de certains gilets jaunes pour découvrir qu’ils croient dur comme fer que ce sont les Illuminatis de Bavière qui ont fomenté la Révolution française.
Samedi dernier, une centaine de Gilets jaunes se sont rassemblés devant le temple maçonnique de Tarbes. Les grilles ont été escaladées, les portes défoncées et l’intérieur saccagé. Contraitement à ceux des leurs qui se contentent platement de vandaliser les Préfectures, eux savaient où se trouvent les véritables lieux de pouvoir du Nouvel Ordre Mondial: la franc-maçonnerie!
C’est elle qui, aidée par les juifs (ou alors les juifs aidés par les maçons), régit, selon eux, la planète. Une pieuvre tentaculaire au pouvoir sournois et absolu. Il paraît qu’elle décide de tout. De la paix. De la guerre. De l’économie. Des taux d’intérêt. De qui sera, ou ne sera pas, au pouvoir. De tout donc sauf peut-être de la mauvaise humeur d’une belle-mère et encore faut voir…
La plupart de ces complotistes ont adopté la dialectique chère à Dieudonné et à Soral. Ils ne disent psa que les juifs ont tous les pouvoirs: ils réclament simplement « une enquête objective sur la question ». Ils ne prétendent pas que les maçons régentent le monde: là aussi, ils demandent « une enquête objective » avant de formuler une réponse. Et comme cette enquête si désirée ne voit jamais le jour, ils en déduisent, dans leur implacable logique, qu’elle est interdite par les forces occultes de la maçonnerie et de la juiverie.
Une rhétorique convenue voudrait qu’on écrive ici qu’il ne s’agit que de quelques gilets jaunes, que la plupart d’entre eux sont des braves gens etc, etc. On s’en passera. Pour s’interroger sur ce qu’est en réalité un gilet jaune. Tel qu’il est décrit habituellement, on voit en lui un homme nouveau, un personnage particulier.
La vérité est toute autre. Un gilet jaune est simplement quelqu’un qui revêt un gilet jaune ! Ce gilet ne lui confère aucune transcendance. Tel qu’en lui-même il est, tel qu’en lui-même il demeure. Un antisémite peut mettre un gilet jaune. Un adepte du complot maçonnique de même. Un complotiste qui croit que tout ce qui arrive est dû aux manœuvres de la CIA et du Mossad aussi.
Profitant du désordre ambiant du mouvement, ils ont été nombreux à s’engouffrer dedans. Et comme ils sont de tous les gilets jaunes les plus idéologisés, il était normal qu’ils en deviennent les leaders. Bientôt, le mouvement des gilets jaunes va s’éteindre.
Les complotistes vont rentrer chez eux. Et ruminer tristement leur haine du maçon et du juif. Leur ressentiment n’en sera qu’augmenté. Ils sont sortis un court laps de temps de leurs tanières. Avant, nous ne savions ps qu’ils existaient. Maintenant on sait à quoi s’en tenir. Merci les gilets jaunes.
Source :
https://www.atlantico.fr/decryptage/3567943/du-nouveau-chez-les-gilets-jaunes-ils-s-interessent-maintenant-au-complot-maconnique–benoit-rayski

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here