La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

De Meïr Ben-Hayoun

La liste des provocations du consulat de France devenue une officine pour combattre l’Etat d’Israel dont il est l’hôte ne fait que s’allonger. Nous savons c’est la missions officielle des consuls et consuls adjoints de France à Jérusalem et que certains l’ont même reconnu explicitement lorsque ils se sont exprimés auprès d’un public leur étant favorable. Nous en avons les preuves.
Celui ne lui suffit que l’un de ses employés ait récemment trafiqué des armes au profit d’organisation terroriste. Par le truchement du centre culturel français, le consulat général de France à Jérusalem a invité une antisioniste notoire à la gueule de l’emploi, Pascal Boniface, à donner une conférence mercredi 18 avril à 19h00 , de surcroit au moment de l’ouverture des festivités de Yom Haatsmaout pour s’assurer que les Juifs occupés à célébrer ne viendront pas l’écouter ou faire du grabuge. Cela aura lieu au centre culturel français Chateaubriand situé dans un des quartiers Jérusalem occupés par les envahisseurs arabes.
Au passage, Jérusalem est la seule ville à l’étranger où le Quai d’Orsay a érigé deux centres culturels, un pour les Juifs et un pour les Arabes anticipant ainsi le plan démoniaque de priver les Juifs de l’intégrité de la capitale et même si cela coute deux fois plus au contribuable français qui est le dindon de la farce. En ces temps de récession et de compression budgétaire, il serait bénéfique que le contribuable français sache ce que le Quai d’Orsay fait de ses contributions.
Autre indice s’il en est besoin, le site internet des centres culturels français de Jérusalem ne laisse à l’internaute que le choix de deux langues, le français et l’arabe, rien en hébreu comme si la langue du peuple d’Israel était clandestine dans la capitale israélienne. Toutes ses manifestations culturelles comme « Le mois de francophonie » ou « la semaine de la gastronomie française » sont diffusés par des logos en deux langues, en français et en arabe.
Imaginez un consulat étranger à Paris ignorer la langue français et organisant des manifestations culturelles antifrançaises en invitant un ennemi juré de la France et au moment des festivités du 14 juillet.
Devant cette énième tentative abjecte de nier la souveraineté de l’Etat d’Israël dans sa capitale en invitant une antisioniste notoire que même des Juifs modérés comme BHL l’ont qualifié d’antisémite caractérisé, au moment où nous fêterons notre Indépendance, le consulat général de France et l’Etat français dont il émane, doivent savoir que cela ne passera pas et que les Francophones de la ville sauront le signifier sans ambiguïté.
Le compte à rebours a commencé pour la fermeture du consulat de France à Jérusalem et la transformation de ses locaux en Maison de l’Alyah de France et de ses centres culturels en centres d’aide à personnes en difficulté.

happywheels

2 Commentaires

  1. il n’ y a rien mais absolument rien à attendre de la FRANCE et ce depuis des décennies++++++++++vendue à l’allemagne nazie elle l’est maintenant aux arabes+++++++

  2. Gentil l’Etat d’Israel avec ses ennemis de l’intérieur et de l’extérieur. Peut-être que cette ordure de Boniface qui a appelé autrefois à sacrifier les Juifs de France au profit d’une certaine communauté pour de bas calculs électoralistes pourrait être refoulé à la frontière…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.