La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Un attentat a été déjoué, le cinquième depuis le début 2018, après l’arrestation, au mois de mai, d’un suspect âgé de 38 ans.
Les services de renseignement ne relâchent pas leur traque. Trois ans et demi après les attentats de Charlie Hebdo et de l’Hyper Cacher, ce sont plusieurs dizaines d’attentats qui ont été empêchés.
Au mois de mai, un attentat visant « un club libertin » a ainsi été déjoué avec l’interpellation d’un homme « converti et radicalisé » dans le Loiret, selon une source proche de l’enquête.
« Un engin improvisé a été découvert le 13 mai à son domicile et l’homme a reconnu avoir voulu en faire usage contre un club libertin », a précisé cette source.
Mis en examen et écroué
L’homme, né en 1980, a été mis en examen le 17 mai et écroué dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation d’un crime d’atteinte aux personnes » et « préparation individuelle à la commission d’un acte de terrorisme ».
Il est également poursuivi pour « escroquerie en relation avec une entreprise terroriste » et « obtention frauduleuse de documents administratifs en relation avec une entreprise terroriste ».

Cette arrestation porte à cinq le nombre de projets d’attentats déjoués depuis le début de l’année 2018, en France.
Parmi ces projets, celui d’un Egyptien, inconnu des services et qui projetait une attaque à l’explosif ou au poison, a été déjoué au mois de mai.
En janvier, un homme avait été interpellé dans le Gard et un autre projet visant un grand équipement sportif dans l’Ouest avait été déjoué à la même époque.

Jeudi 14 juin, le ministère de l’Intérieur a fait savoir qu’un autre attentat a été évité, avec l’arrestation de deux hommes en Seine-et-Marne.
Les deux suspects, qui ont été mis en examen et écroués, pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », « échangeaient régulièrement avec Daech », selon Gérard Collomb, qui a indiqué que « des couteaux de combat et des éléments qui permettaient de fabriquer des explosifs » ont été retrouvés lors des perquisitions.
Source :
https://www.ouest-france.fr/faits-divers/attentat/il-voulait-s-en-prendre-un-club-libertin-un-homme-radicalise-interpelle-dans-le-loiret-5823466

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here