La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

Par Pierre Lurçat

Les historiens des futures générations devront s’interroger sur le rôle des médias dans le renouveau de l’antisémitisme en France depuis le début des années 2000. Un historien du temps présent, Pierre-André Taguieff, a justement parlé de “l’antisémitisme de plume” à propos des écrivains et universitaires qui ont mis leur plume au service de l’antisémitisme sous le régime de Vichy. Mais comment qualifier ceux qui publient, encore aujourd’hui, des caricatures aux thématiques antisémites évidentes, 70 ans après la Shoah? Que penser d’un dessinateur comme Willem, qui revient régulièrement sur la thématique antisémite du Juif sanguinaire et du Juif assassin, dans les colonnes du quotidien français à grand tirage Libération? Nous donnons ici au lecteur les pièces et lui laissons le soin de répondre à cette question.

Pierre Lurçat


Commentaire du journaliste français Clément Weil Raynal (sur Twitter) : “Tous les poncifs de l’antisémitisme ranci dans ce dessin de Willem publié par Libé . Le juif orthodoxe (ce n’est pas un soldat, pourtant) rendu coupable de la mort des enfants palestiniens. Remise au goût du jour de la bonne vieille accusation de crime rituel”.

Un précédent en 2017, avec l’analyse du site InfoEquitable

Le caricaturiste Willem y montre la colombe de la paix tenue dans les crocs d’un molosse au visage de Donald Trump, pour la plus grande joie de son maître… Benyamin Netanyahu. En arrière-plan, on aperçoit les victimes de cette scène, dont tout le monde comprend bien qu’il s’agit des Palestiniens. Ces derniers expriment leur mécontentement à leur manière… en lançant des pierres.

Le Juif qui manipule les politiciens des autres nations, un vieux stéréotype antisémite
La relation chien-maître renvoie à un thème bien connu de l’antisémitisme : le Juif maléfique et maître du monde, surpuissant, qui tire les ficelles et manipule tout. Accusation suprême, il détruit la paix (comme si le terrorisme palestinien et les lointains lanceurs de pierres du dessin n’y avaient aucune responsabilité…).
Représenter Netanyahu et Trump ligués contre le reste du monde renvoie même directement au « complot américano-sioniste », qui n’est que la version modernisée du « complot juif mondial » popularisé par les Protocoles des Sages de Sion. Le philosophe et historien Pierre-André Taguieff a mené une étude approfondie de ce phénomène.

SUITE SUR
http://infoequitable.org/dans-liberation-un-dessin-aux-forts-relents-antisemites/
Deux précédents de 2001 – Lire l’analyse de M. Macina sur
http://www.debriefing.org/18567.html

(Dessin de Willem dans Libé) « Viande kasher qui rapporte gros et ne coûte pas cher »
7 février 2001 Dessin de Soupaut, Au Pilori, 27 septembre 1940

source :
http://vudejerusalem.over-blog.com/2018/08/nouveau-dessin-antisemite-de-willem-le-stereotype-du-juif-sanguinaire-remis-au-gout-du-jour.html

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here