La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

René Trabelsi est heureux et le dit : l’élection présidentielle tunisienne était démocratique, et il se félicite de l’élection de Kaïs Saïed. Vaut mieux lire ça qu’être aveugle, mais quand même !!!
René Trabelsi aime le pouvoir tunisien et le crie sur les toits
Ça fait des années que René Trabelsi nous bassine avec tous les éloges qu’il ne cesse de déverser sur la Tunisie, son super régime démocratique, et la place de choix que ce merveilleux pays réserve aux juifs, à tous les juifs : les anciens tunisiens et les juifs de tous les pays.
Ça fait des années que René Trabelsi tente d’enfumer le monde entier en se présentant comme la preuve vivante de l’amour infini que les tunisiens portent aux juifs, à la culture juive, à l’histoire juive, et nous, pauvres abrutis, nous ne comprenons pas, et nous traduisons « tourisme juif« .
Ça fait des années que René Trabelsi se pavane, gravissant les échelons du pouvoir, magnifique idiot utile des gouvernements qui se sont succédés, invite sans vergogne les juifs à venir quasi gratos au pèlerinage de la Ghriba, se réjouit du succès incroyable de cette semaine touristique et nous prend pour des cons.
Mais là, René Trabelsi a dépassé toutes les bornes. Sur Mosaïque FM, on peut l’entendre, en arabe, encore une fois, déblatérer ses âneries :
« Les élections ont eu lieu dans le respect de la démocratie. Les élections tunisiennes ont été suivies par le monde entier. Le choix du président a été effectué en toute liberté. » Il a félicité à cette occasion le président élu Kaïs Saïed.
Je vous renvoie à l’excellente tribune de Mohamed Kacimi, et à toute la presse non arabophone, pour juger du climat délétère qui règne en Tunisie, et je vous rappelle que Kaïs Saïed a déclaré lors du dernier débat avant l’élection : « Je ne crois pas à la normalisation avec Israël. Il s’agit plutôt d’une trahison suprême ! ».
Bien entendu, il a pondéré pour ne pas passer pour un antisémite, en sortant chapeau l’argument qui tue : son père a sauvé Madame Gisèle Halami lors de l’occupation de Tunis par les allemands! Wouah ! Alors ça c’est du lourd, du costaud, c’est sur que si tu a un pote feuj, tu ne peux pas être antisémite.
Que Kaïs Saïed profère des propos qui puent l’antisémitisme, c’est une chose, que Trabelsi les relaye et s’en félicite, c’en est une autre. Ça fait un moment qu’il me gave, et la je ne souhaite plus qu’une chose : ne plus le voir, ne plus l’entendre, qu’enfin il disparaisse et cesse d’être une honte pour les juifs tunes.
Line Tubiana
Source :

http://infojmoderne.com/index.php/2019/10/16/rene-trabelsi-le-juif-du-pouvoir-a-depasse-les-bornes-de-lindecence/?fbclid=IwAR3W25Jwzso2WZKq02X5vnGShXCHzFPtZ8oQ1wGcDSmSWpU_YzBz0vIPguY

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here