La source de cet article se trouve sur ce site

By  | 

« >
S’exprimant sur la chaîne télévisée de l’Autorité palestinienne le 13 août 2018, Jibril Rajoub, membre du Comité central du Fatah, s’est adressé au Premier ministre israélien Netanyahou, au ministre de la Défense Lieberman et au ministre de l’Education Bennett, disant : « Vous êtes des néonazis ! »
Rajoub a déclaré que le peuple palestinien se trouve « dans la phase la plus dangereuse de son histoire, depuis la Nakba de 1948 » et que « la droite [israélienne], soutenue par le gouvernement américain, veut effacer la Palestine ». Extraits :
Jibril Rajoub : Nous nous trouvons dans la phase la plus dangereuse de l’histoire du peuple palestinien, depuis la Nakba de 1948 : le clivage [Fatah-Hamas], les circonstances difficiles [subies par] notre peuple sous occupation, à cause du siège et de l’oppression, l’effondrement régional et le parti-pris de l’administration américaine en faveur d’un gouvernement [israélien] fasciste, qui représente les néonazis de ce siècle, avec toutes les mesures et la législation, devant les tribunaux, dans leur Knesset, etc.
Nous, Palestiniens, devons mesurer l’étendue des dangers qui menacent notre cause. La droite [israélienne], soutenue par l’administration américaine, veut effacer la Palestine. […]
Netanyahou, Lieberman et Bennett prétendent être miséricordieux. Vous êtes des criminels ! Vous êtes des néonazis !
Source :
http://memri.fr/2018/08/16/jibril-rajoub-membre-du-comite-central-du-fatah-a-netanyahou-lieberman-et-bennett-vous-etes-des-criminels-et-des-neonazis/

Jibril Rajoub (arabe : جبريل رجوب), né en 1953 à Dura en Judée-Samarie est un militant et homme politique arabe dit »palestinien ». Il dirigeait les forces de sécurité palestiniennes en Cisjordanie jusqu’en 2002. Il a été élu au comité central du Fatah pendant le congès de 2009. Il dirige la Fédération palestinienne de football et le comité olympique de Palestine.
En 1970, Rajoub lance une grenade sur un bus militaire israélien. Il est condamné à la prison à vie.
Rajoub est libéré lors d’un échange de prisonniers en 1985. Accusé de participation à la première intifada par Israël, il est déporté au Liban en 19881. À la suite des accords d’Oslo de 1994, Rajoub est autorisé à rentrer en Judée Samarie
En 2001, 3 obus israéliens visent son domicile mais Rajoub s’en sort indemne.
Fin 2016, Rajoub est réélu au comité central du Fatah, obtenant le deuxième total de voix derrière Marouane Barghouti

happywheels

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here