La source de cet article se trouve sur ce site
L’armée libanaise a dénoncé un nouveau cas de violation des eaux territoriales du pays par un navire militaire israélien. Dans un communiqué publié dimanche par le chef d’état major de l’armée libanaise, celui-ci déclare: « Les forces d’occupation israéliennes continuent de violer les eaux territoriales libanaises, ainsi que les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies, comme la résolution 1701″…….Détails…….


Selon le texte:
« Un navire militaire israélien est entré illégalement pour la deuxième fois ces dernières semaines dans l’espace maritime près du cap Al-Naqura, dans le sud du pays.
Beyrouth suivra la question des violations des eaux territoriales libanaises par les Israéliens en coordination avec la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL).
Le régime israélien viole à maintes reprises l’espace aérien, l’espace maritime et le territoire libanais en menant des activités de reconnaissance et d’espionnage, en violation de la résolution 1701 du Conseil de sécurité. 
Cette résolution a mis fin à la guerre entre Israël et le Liban en 2006, qui a fait 1200 morts libanais, pour la plupart civils, et 156 Israéliens, pour la plupart militaires.
Beyrouth s’est déjà adressée à plusieurs reprises à la plus haute instance de décision des Nations Unies (ONU), demandant de prendre des mesures contre le régime de Tel-Aviv, dont les actions constituent une violation de la souveraineté du Liban ».

En novembre de l’année dernière, la FINUL a appelé Israël à mettre fin à ses actes illégaux au Liban. 
Selon un rapport du Secrétaire général des Nations Unies Antonio Guterres, entre juillet et octobre 2018, « 550 violations aériennes ont été enregistrées, totalisant 2057 heures de survol.
« Les drones représentaient 481 de ces violations (87 %), et les autres violations ont été commises par des avions de combat ou des avions non identifiés. 
La FINUL a protesté contre toutes les violations aériennes et a demandé instamment qu’elles cessent immédiatement « , a déclaré António Guterres.

Dommage cependant que la FINUL ne fasse pas de rapport sur les centaines de milliers de roquettes du Hezbollah pointées vers Israël, menacant ainsi la vie des citoyens israéliens et surtout violant toutes les résolutions de l’ONU concernant le Liban.
Il faut dire que pour l’ONU et la « communauté international », le sang des juifs n’a pas de valeur et ce n’est pas nouveau.
Heureusement, ces condamnations de la FINUL n’ont plus aucun effet et les dirigeants israéliens savent exactement ce qu’ils ont a faire, les complaintes et gérémiades des libanais n’y changeront rien.
Quand ont (le Liban) pactise avec le diable (Hezbollah pro-iran), il ne faut pas avoir peur de se bruler !

Source Koide9enisrael

Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here