Sauveteurs sans frontières (SSF) vous les connaissez tous en Israël sous le nom de Hastalah. Leur emblème cet homme brun et menu qui ne quitte ni sa kippa, ni sa barbe, en ambulance comme en soirée. (Reportage photo ci-dessous).

Il s appelle Arié Lévy et c’est le président de Sauveteurs Sans-frontières. En Israël, lorsque l’on croise nos soldats de 18 ans on sait que les héros existent toujours. En Israël lorsque l’on entend les sirènes des secouristes et de SSF, on sait que ces hommes sont des pères, des femmes qui se mettent en danger tous les jours. Et ça, ils le font pour rien . Gratuitement. Bénévolement .

Combien de vies sauvées? Des hommes qui sauvent d’autres hommes pour pas un sou? Sans gloire. Sans honneur. Juste parce que chacun d’entre eux juif ou arabe, à la conviction chevillée au ventre que « celui qui sauve une vie sauve l’humanité ».

Un gala hyper confidentiel à l’abri de toute publicité et des médias

Et c’est comme ça que je me suis retrouvé il y a quelques jours, dans cet hôtel parisien, entourée de « célébrités ». Aïe…le vilain mot. Voir même un gros mot souvent dans ma vision du monde. Un monde d’artifices et de paillettes.

Qu’allait faire là Arié Levy et SSF ? Cet homme de terrain et de foi? Autour de moi, Alain Afflelou, Gad Elmaleh, Arie Abittan, Arthur, Cyril Hanouna, le roi du Niger, Michel Boujenah. Bref tous ce qui font rire et rêver des milliers de personnes.

Alors débutent ventes aux enchères, chanteuses célèbres, reportages sur les actions de SSF, témoignage de rescapés d’attentats, témoignage et présence poignantes d’une rescapée  et de son sauveteur qu’elle n avait jamais vu.

De belles histoires humaines transcendant toutes les religions .  Force est de constater que tous ces gens autour de moi si éloigné des réalités du terrain, des sirènes et des ambulances, des accidentés de la route et des attaques au couteau, tous ces hommes et ces femmes sont pourtant là et là pour donner. Donner de leur argent à un homme, à une cause qui leur parle ! Une de ces associations à qui on donne et où on est certain que l’argent va bien à l’achat de ces kits qui sauve des vies de la mort.

Vous donnez,  nous donnons, ils sauvent des vies!

Alors j’ai beau leur trouver tous les artifices du monde je ne peux que m’incliner et les remercier. J’ai un cœur plein et gros d’une immense reconnaissance. On a coutume d entendre que faire un don, ça donne bonne conscience mais ce soir, j’ai du mal à croire qu’on donne autant à une association comme SSF sans y mettre de son humanité solidaire et un certain militantisme.

Chez SSF, ce qui saute aux yeux c’est que chez eux c’est concret . Vous donnez,  nous donnons, ils sauvent des vies! Car on peut le tourner dans tous les sens : les vrais héros ce sont les hommes et les femmes sur le terrain qui dans leur Kit de secours transportent avec eux un peu de France, un peu de paillettes et beaucoup d’humanité.

Crédit photos : Rachid Belak

Gad Elmaleh et ses parents
Cyril Hanouna, Ary Abittan, Gad Elmaleh, Arthur et Arié Lévy
Ary Abitan, Cyril Hanouna et Gad Elmaleh
Ary Abittan, Arthur et Cyril Hanouna
Arthur et Arié Lévy
Gad Elmaleh, Arthur, Ary Abittan et Cyril Hanouna
Gad Elmaleh et Arthur
Alain Chamfort
Michel Boujenah
Arthur, Ary Abittan et Cyril Hanouna
Tomer Sisley et son épouse Sandra de Matteis
Carole Rousseau la présentatrice de la soirée
Arthur et Cyril Hanouna
Gad Elmaleh et Hassen Chalghoumi
Arthur et son épouse Mareva Ganlanter
Julie Zenatti et Chimène Badi
Alain Afflelou et son épouse Christine Coulaud

SOURCE: COOLAMNEWS.COM

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.