La source de cet article se trouve sur ce site


Leur annexion par Israël pourrait enterrer encore un peu plus la solution dite à deux Etats, c’est-à-dire la création d’un Etat palestinien qui coexisterait avec Israël. « Et je vais m’assurer que nous contrôlons la zone située à l’ouest du Jourdain », a dit M. Netanyahu lors d’une interview accordée à la télévision israélienne……..Détails………



Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé avoir dit au président américain Donald Trump qu’Israël refuserait, dans le cadre d’un futur plan de paix avec les Palestiniens, de faire partir « ne serait-ce qu’une personne » des villes juives de Judée et de Samarie. « Et si (le plan propose le retrait des colonies), alors Israël n’y souscrira pas « .
La Turquie a vivement dénoncé dimanche les « déclarations irresponsables » du Premier ministre israélien, y voyant une promesse électoraliste avant un scrutin législatif serré. Israël occupe la Judée et de Samarie depuis la Guerre des Six Jours en 1967.
Plus de 400.000 Israéliens vivent en Judée et de Samarie tandis que 200.000 autres habitent à Jérusalem-Est.
Benjamin Netanyahu se targue régulièrement d’être proche du président Trump, tandis que le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a rompu ses relations avec Washington après la reconnaissance américaine fin 2017 de Jérusalem comme capitale d’Israël.

« Au fait, qui va gagner la course? »

Les dirigeants palestiniens refusent eux désormais tout rôle de médiateur à l’administration Trump. « Je pense que ça va être serré », a-t-il ajouté. « Deux hommes bien, deux hommes bien », a-t-il poursuivi.
Mais il a rappelé qu’il était aux côtés de M. Netanyahu à la Maison Blanche le 25 mars « pour reconnaître la souveraineté d’Israël » sur la partie du Golan occupée par l’Etat hébreu.
Les efforts pour une paix israélo-palestinienne sont à l’arrêt depuis l’échec de l’administration de Barack Obama en 2014.
Selon une enquête du Yedioth Ahronoth rendue publique vendredi, dernier jour autorisé pour la publication des sondages, le parti centriste « Bleu et blanc » de Benny Gantz obtiendrait mardi prochain 30 sièges à la Knesset et le Likoud de Netanyahu 26.
Le Premier ministre sortant devrait toutefois être en mesure de former un gouvernement de coalition lui permettant d’obtenir un cinquième mandat à la tête du pays, un record.
S’il remporte les élections en Israël, Benjamin Netanyahou annexera les villes et villages juifs de Judée et de Samarie.

Source Seven Equities (Mais épuré de la propagande pro-palestinienne…)
Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here