La source de cet article se trouve sur ce site
Ce dimanche 12 mai, le public est invité à une journée de fête pour célébrer le 20e anniversaire du site internet sur le judaïsme alsacien et lorrain, créé par Michel Rothé. Mine de renseignements pour les historiens et les familles, ce site continue à se développer. C’est aussi un outil essentiel et précieux de transmission de la mémoire…….Détails……..



Michel Rothé est une personne-ressource de la communauté israélite de la région, tout en vivant à des milliers de kilomètres, à Jérusalem ( lire son portrait dans L’Alsace du 3 juillet 2017 ). Né en 1953 à Mulhouse, il reste très attaché à sa ville natale et à l’Alsace qu’il sillonne régulièrement, pour poursuivre son œuvre de « chasseur de mémoire ».

Qu’est-ce qui vous a motivé il y a vingt ans pour créer ce site ?
Je me suis passionné très tôt pour l’histoire du judaïsme, le patrimoine, la mémoire… 
Je possède une collection de cartes postales qui témoignent de la présence de la communauté juive en Alsace, je récupérais des documents divers. J’avais une patiente, Barbara Weill, qui s’y connaissait en informatique, je lui ai demandé un coup de main pour créer un site qui permettait de partager tout cela. On était aux balbutiements d’internet. 
Ce site est né en même temps que Google ! Il est toujours là, nous ne sommes pas nombreux à avoir une telle longévité…

Ce site est une mine dans des domaines variés. Combien de personnes le consultent-ils ?
On doit avoir 10 000 à 15 000 visites par mois. On a créé récemment une page Facebook et en très peu de temps, on a atteint 2 500 membres. Le site est devenu un outil incontournable.
On a des contributions du monde entier ! C’est grâce au site par exemple que Charles Altorffer, ancien directeur des Cultes d’Alsace et de Lorraine pendant la guerre, devenu maire de Strasbourg en 1955, a été nommé Juste parmi les nations.

Des personnes s’adressent à vous pour des recherches sur leur famille.
Oui… et parfois, elles découvrent leur judéité ! 
Après la Shoah, des parents ont préféré taire leurs origines juives, pensant épargner leurs enfants de la souffrance. Des personnes cherchent aussi où des grands-parents ou arrière-grands-parents sont enterrés. 
Nous sommes en train de faire l’inventaire de toutes les tombes dans les cimetières juifs de la région, nous sommes à plus de 40 000 noms.

Pour ces festivités du 20e anniversaire, vous présentez une exposition.
Oui, notamment des cartes postales représentant des synagogues. Beaucoup ont été détruites. Les gens sont touchés de retrouver ces témoignages de la communauté israélite dans leur village d’origine. 
Il y a aussi des photographies qui m’ont été confiées dans les années 1970 par Paul Lichenstein, du studio Roger. Elles ont été prises dans la synagogue de Mulhouse, juste après la Libération.
Pendant la guerre, on y avait entreposé les décors du théâtre. L’Arone Kodesh [l’Arche sainte, armoire où sont conservés les rouleaux de la Torah] avait été dissimulée derrière un grand portrait d’Hitler… 
On fêtera bientôt le 170e anniversaire de cet édifice. Mes parents se sont mariés ici le 28 novembre 1945, c’était le tout premier mariage de la communauté juive à Mulhouse, après la guerre… 
Nous rendrons hommage au rabbin Hirschler, mort en déportation, un homme qui avait beaucoup de charisme. Il a été rabbin de Mulhouse, a habité au 3, rue Scheurer-Kestner, et nous aimerions que soit posé un Stolperstein [ pavé mémoriel imaginé par l’artiste allemand Gunter Demnig, en hommage aux victimes du nazisme ( L’Alsace du 30 avril)].

Voici le programme de la fête ce dimanche 12 mai :

● 9 h 30 : visite guidée de la synagogue de Habsheim.
● 10 h 30 : découverte de la synagogue de Dornach.
Puis au centre communautaire israélite, rue des Rabbins à Mulhouse :
● 11 h 45 : inauguration à la synagogue de l’expo de cartes postales anciennes de synagogues d’Alsace-Lorraine.
● 14 h 15  : récital liturgique du cantor Jonathan Blum.
● 15 h : hommage au rabbin mulhousien René Hirschler.
● 15 h 45 : « La transmission des valeurs du judaïsme alsacien et lorrain », conférence par le Pr  Freddy Raphaël.
● 16 h 30 : « Les coutumes judéo-alsaciennes vecteurs de la transmission d’un état d’esprit » par Alain Kahn.
● 17 h 10 : « Une nouvelle approche de la transmission à travers le site internet et ses perspectives » par Michel Rothé.

Une véritable encyclopédie

Histoire, traditions, témoignages, personnalités, dialecte, actualités, sites juifs… Chaque rubrique du site internet dédié au judaïsme en Alsace et Lorraine (http://judaisme.sdv.fr) décline de nombreux chapitres, une véritable encyclopédie dont le nombre de pages continue à grossir chaque semaine, grâce aux contributions multiples. 
Si dans les premiers temps du site, c’est essentiellement Michel Rothé qui a partagé ses ressources, aujourd’hui, il peut compter sur les apports de familles, chercheurs, étudiants, sociétés d’histoire locales…

Source L’Alsace

Vous nous aimez, prouvez-le….

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here