La source de cet article se trouve sur ce site

Le Premier ministre Edouard Philippe a twitté dimanche :  « … Des agressions d’une violence inouïe contre des policiers… Des gestes antisémites en plein Paris… »….

Capture video

Dans la matinée, sur la  butte Montmartre, une vingtaine de manifestants ont entonné sur l’air du chant des Partisans la « chanson de la quenelle » de Dieudonné M’Bala M’Bala, condamné en 2017 pour des propos antisémites.

« Il est hors de question de banaliser de tels gestes qui doivent faire l’objet d’une condamnation unanime et de sanctions pénales », a ajouté dans son message sur Twitter le Premier ministre.

Samedi lors de l’« acte VI » des gilets jaunes, des violences ont eu cours sur les Champs-Élysées, des motards de la police ont  été violemment pris à partie par des manifestants. Le parquet de Paris a annoncé  l’ouverture d’une enquête pour « violences volontaires » commises contre des policiers.

Au croisement de l’avenue George-V et des Champs-Elysées, en fin de journée, alors que les forces de l’ordre évacuaient progressivement les Champs, au sixième samedi d’affilée de manifestations des manifestants ont attaqué des motards de la police en leur jetant des pavés et des trottinettes. Des policiers à côté de leurs motos, en difficulté face à l’avancée de manifestants, se défendent avec des grenades lacrymogènes et de dés-encerclement, sans parvenir à les arrêter.  Trois de ces motards, casqués, sont alors pris à partie par des manifestants qui font tomber une de leurs motos. L’un d’eux dégaine alors son pistolet en le pointant sur un manifestant, avant de le remettre rapidement dans son étui. Alors que les policiers tentent de remonter sur leurs motos, ils sont attaqués par une vingtaine de manifestants. Débordés, les motards réussissent à repartir sur deux motos, laissant la troisième couchée sur la chaussée. Les manifestants s’en prennent alors à la moto à coups de pieds, avant d’être repoussés par les forces de l’ordre. Des policiers la récupéreront peu après en la redémarrant.

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here