La source de cet article se trouve sur ce site

Après les tirs de roquettes du Hamas depuis Gaza sur Ashdod et Ashkelon alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahou tenait un rassemblement électoral hier soir, les avions israéliens ont attaqué 15 cibles du Hamas ce matin dont un tunnel terroriste. Quelques heures après, des roquettes du Hamas ont encore été lancées vers des villages israéliens au nord de la bande de Gaza et Israël a de nouveau réagi immédiatement en frappant des positions du Hamas…

Frappe aérienne israélienne à Deir El-Belah, dans la bande de Gaza, le 11 septembre 2019. Photo Abed Rahim Khatib / Flash90

En réponse aux tirs de roquettes hier soir sur les villes d’Ashdod et Ashkelon, l’armée de l’air israélienne a attaqué ce matin une quinzaine de cibles terroristes dans le nord et le centre de la bande de Gaza, notamment un centre de production d’armes, un complexe militaire appartenant à la force navale du Hamas et un tunnel terroriste. Après l’attaque israelienne, trois tirs d’obus de mortier du Hamas ont encore été  lancés  par le Hamas sur le territoire israélien cet après-midi. Une roquette lancée depuis Gaza est tombée dans une serre agricole et une autre dans le jardin d’une famille de Sderot alors que les sirènes retentissaient dans les communautés frontalières de Gaza et sur  le conseil régional de la côte d’Ashkelon. Les Forces de Défense Israéliennes ont de nouveau réagi immédiatement en attaquant deux postes militaires du Hamas proches de la clôture du périmètre au nord de la bande de Gaza.

« Les Forces de Défense Israéliennes continueront tant qu’il la faut à agir contre les tentatives de nuire aux civils israéliens et considèrent que l’organisation terroriste du Hamas est responsable de ce qui se passe dans la bande de Gaza  » a indiqué un communiqué de Tsahal.

Tel-Avivre-

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here