La source de cet article se trouve sur ce site

Israël a mis sur rails un train de mesures d’alertes pour motrices. Plus précisément, il s’agit de vanter le savoir-faire d’une société israélienne à l’origine d’un système automatisé d’alertes précoces (AEWS) capable en cas de problème d’en informer à la fois le personnel du train et le centre de commande et contrôle des locomotives dans les moindres délais…

.

Petit rappel des faits

A fond de train, pardon, à toute allure,« Rail-Vision » né il y a à peine quatre ans, est donc le concepteur d’un capteur thermique bien particulier. Un fois installé à la tête du train, celui-ci peut identifier tous dangers sur un périmètre de 3 km dans les conditions météorologiques les plus difficiles. « RailVision » développe des solutions uniques et des systèmes basés sur la vision pour la sécurité avancée, la gestion des actifs et des parcs de véhicules dans le secteur ferroviaire. En décembre 2017, « Rail Vision » avait déjà mené à bien un essai de son système pour une entreprise ferroviaire de premier plan en Europe. L’essai avait été mené dans des conditions hivernales rigoureuses avec un minimum de lumière et ainsi démontré les vertus du système en temps réel…

Conséquence logique : Au train où vont les choses, on peut penser que moult de ses concurrents vont vouloir prendre le train en marche !

Je vous ai mis sur la voie ?

Je vous le confirme : C’est justement ce qui vient de se passer !

Après avoir déjà investi 2,4 millions de $ en 2016 puis exercé des options sur « RailVision » en juillet 2018, ForesightAutonomous Holdings Ltd., société spécialisée dans le domaine ferroviaire a levé 10 millions de dollars pour une valeur de 47 millions de dollars, après contrepartie. L’investisseur en est Knorr-Bremse, une société allemande cotée à la bourse de Francfort qui développe et fabrique des systèmes de freinage pour trains et véhicules divers.

… L’investissement étant réalisé conformément à une évaluation de la société de 47 millions de dollars, chacun de se féliciter d’avoir à ce jour, réalisé un bénéfice dix fois supérieur à l’investissement.

Morale de cette histoire

Un train peut en cacher un autre, que l’on pourrait traduire par « Que voilà du monde dont on peut dire que le train de vie a changé… à la vitesse d’un train d’enfer !

par Bely Landerer – Tel-Avivre-

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here