La source de cet article se trouve sur ce site

“Gaza, une jeunesse estropiée”. C’est le titre d’un des dossiers de l’émission « Envoyé Spécial »  sur France 2 diffusé ce soir en prime-time. Élise Lucet donne le ton dans la bande-annonce de l’émission sans cacher le parti pris anti-israélien du reportage,,,

Ils étaient jeunes et pleins d’espoirs, avant de perdre leurs jambes sous les tirs des soldats israéliens”, ce sont les premiers mots de la journaliste Lucet, la nouvelle vedette star française de l’investigation, qu’elle prononce dans la bande annonce de l’émission qui sera diffusée ce soir sur France 2 et qui a dors et dejà soulevé émotion  et indignation de la part de nombreux internautes sur les réseaux sociaux depuis mardi soir. « Je me suis mis à crier: ma jambe ma jambe…..et c’est là, que j’ai réalisé que mes rêves se brisaient« , raconte un  palestinien sur la bande annonce. “À Gaza, chaque vendredi les manifestations se terminent dans le sang, laissant toute une jeunesse estropiée”, ajoute Élise Lucet.

Ce reportage qui suit les émeutiers palestiniens depuis le 30 mars dernier, lors des affrontements des  vendredis  avec l’armée israélienne est réalisé par Yvan Martinet, Olivier Gardette et Mélanie Laporte.

Nous n’en connaissons pour le moment que la B-A mais fort est à parier que ce reportage ne chargera pas le Hamas qui a pourtant avoué lui-même que les blessés et les morts palestiniens victimes des tirs israéliens  étaient des combattants du Hamas et pas de pauvres civils épeurés.

Malheureusement ce parti pris éditorial du service public et de la presse française en général n’est pas nouveau, c’est bien lui qui, il y a presque vingt ans, avait tué des centaines de civils israéliens dans des attentats-suicides à cause de l’affaire Al-Doura (considérée par beaucoup, comme  “la première fake news du 21ème siècle” ) déclenchée par le journaliste Charles Enderlin de France 2.

France 2 s’est donc dejà tristement illustré  il y a dix huit ans dans un exercice de manipulation des images et des esprits  en diffusant un reportage qui est devenu l’icône planétaire de la haine antisémite.  Le reportage semblant montrer la mort d’un enfant palestinien, le « petit Mohamed ». Et selon le commentaire de Charles Enderlin, l’enfant avait « été la cible de tirs venus de la position israélienne ». Mais malheureusement ce reportage a embrasé la planète. Daniel Pearl a été décapité pour venger l’enfant. Mohamed Merah a déclaré avoir tué les enfants juifs de Toulouse pour venger ceux tués à Gaza….

Et depuis, il a été prouvé  que ce reportage de France 2 était une pure et simple mise en scène ; ce que France 2 ne reconnaît toujours pas alors que la manipulation médiatique saute aux yeux de tous ceux qui se penchent sur ces images.

Le service publique persiste et signe avec ce nouveau numéro d’Envoyé Spécial  qui, nous l’espérons, ne déclenchera pas encore une fois la haine contre les Juifs du monde entier.

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here