La source de cet article se trouve sur ce site

la dernière étude semestrielle de l’Economist Intelligence Unit (EIU) publiée mardi montre que Paris, Singapour et Hong Kong occupent la première place ex-æquo des villes où le coût de la vie est le plus élevé, en raison de la flambée des prix des services publics et des transports. Pour l’enquête, les chercheurs ont comparé les prix de quelque 160 produits et services, comme les voitures, la nourriture et les loyers, dans 133 villes. Tel-Aviv est classée dixième…

Le top 10 réunit majoritairement des villes européennes et asiatiques. Singapour est la seule qui maintient son rang à la première place et Paris n’était pas arrivée en haut du classement depuis 2003.

C’est la première fois depuis plus de 30 ans que trois villes se partagent la première place, signe que les villes les plus chères se développent de la même manière, a déclaré l’auteure du rapport, Roxana Slavcheva.

Pour recevoir nos articles au quotidien, cliquez ici

Ce classement compare le coût de plus de 160 produits et services (prix moyen d’un kilo de pain, prix d’une bouteille de bière de 330 ml, d’un costume pour homme ou d’une coupe de cheveux pour une femme etc…). Dans le Top 10 des villes les plus chères au monde, on  trouve une ville américaine, quatre villes européennes, une du Moyen-Orient et quatre asiatiques.

« Dans l’ensemble, l’impact de l’inflation et des taux de change élevés se reflète dans le coût de la vie moyen pour la population », peut-on lire dans le rapport. Ainsi, de nombreuses villes ont vu leur classement chuter en raison de la faiblesse de leur monnaie. C’est le cas de l’Argentine, du Brésil, de la Turquie ou encore du Venezuela. D’ailleurs, Caracas est devenue cette année la ville la moins chère au monde. A titre d’exemple, le prix moyen d’un kilo de pain est de 0,60 dollar à Damas en Syrie, alors qu’il coûte 15, 59 dollars à Séoul en Corée du Sud.

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here