La source de cet article se trouve sur ce site

La télévision syrienne a signalé  des avions de chasse qui auraient tiré des missiles cette nuit depuis le plateau du Golan et le sud du Liban vers Damas. Selon la chaîne syrienne, certains des missiles auraient été interceptés.

Selon le centre syrien des droits de l’homme, une organisation d’opposition basée à Londres dont la source est considérée comme généralement fiable, la cible serait des entrepôts d’armes iraniens situés près de l’aéroport de la capitale syrienne.  Cette attaque intervient après qu’un avion cargo ait livré un chargement d’armes iraniennes ce mardi.

L’attaque aurait été dirigée contre la zone de l’aéroport international de Damas, où des cibles avaient déjà été attaquées par le passé. Selon l’agence de presse syrienne officielle, certains des missiles ont été lancés depuis le plateau du Golan et d’autres depuis le sud Liban. Les réseaux sociaux ont rapporté que les habitants du sud du Liban avaient entendu des avions decollés avant l’attaque.

Mardi, le porte-parole du Ministère iranien des Affaires Étrangères, Abbas Musawi, a déclaré: « toute action stupide du régime sioniste contre les intérêts iraniens en Syrie et dans la région suscitera une réponse écrasante ».  Ces menaces ont été proférées après que le Premier Ministre, Benjamin Netanyahu, ait révélé lors d’une conférence électorale qu’Israël « opèrerait  » en Syrie ces jours-ci.

De hauts responsables de Tsahal ont désapprouvé les déclarations sur les attaques contre la Syrie et ont déclaré « Nous avons défini une politique d’ambiguïté et nous devons nous y tenir ».

Tel-avivre traduit de Ynet

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here