La source de cet article se trouve sur ce site

Alors qu’il se rendait pour la premiere fois depuis cinq mois dans la bande de Gaza, une bombe a explosé au passage du convoi du premier ministre de l’Autorité Palestinienne. Sept gardes de la sécurité ont été blessés dans l’attentat mais pas Rami Hamdallah.

Le Premier ministre de l’Autorité palestinienne, Rami Hamdallah. Photo par Flash90

Rami Hamdallah, qui reside en Judée Samarie se rendait dans la bande de Gaza en compagnie du chef des renseignements généraux palestiniens, Majid Faraj, en vue de pourparlers de réconciliation entre le Fatah et le Hamas. L’explosion a eu lieu sur une route principale à Beit Hanoun ( rue Salah a-Din) dans le nord de la bande de Gaza. La chaîne officielle palestinienne a rapporté que Rami Hamdallah et Faraj avaient été sauvés de la tentative d’assassinat. Quelques minutes après l’explosion, Rami Hamdallah, apparemment indemne, a prononcé un discours lors de l’inauguration d’une nouvelle installation de purification des eaux usées dans le nord de la bande de Gaza, soulignant que l’attentat « ne le dissuadera pas de mettre fin à cette scission amère entre le Fatah et le Hamas ». Cependant le bureau du président palestinien Mahmoud Abbas a tout de même déclaré qu’il tenait le Hamas pour responsable d’une « attaque lâche  » perpétrée contre « l’unité du peuple palestinien ».

La Banque mondiale, l’Union européenne et d’autres gouvernements européens ont versé près de 75 millions de dollars en financement pour la construction de cette usine de purification des eaux usées.

Tel-Avivre –

Print Friendly

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here