La source de cet article se trouve sur ce site

Cet article est republié dans le cadre de la Nuit Sciences et Lettres : « Les Origines », qui se tiendra le 7 juin 2019 à l’ENS, et dont The Conversation France est partenaire. Retrouvez le programme complet sur le site de l’événement.

26 mai 1973 au matin, dans les environs de Dallas : Marie Harris découvre dans son jardin une chose étrange qu’elle décrit comme « mousseuse, crémeuse et jaune pâle, similaire à une omelette, pas plus gros qu’un cookie ». Elle pense alors qu’il s’agit d’un champignon. Mais, deux semaines après sa découverte, Marie réalise que la chose a atteint la taille de seize cookies ! Elle décide alors de s’en débarrasser à coup de râteau et le disperse dans son jardin.

Deux jours plus tard, en se penchant à la fenêtre, elle se rend compte avec surprise, que la chose s’est régénérée et a doublé en taille. Désemparée, Marie fait appel à son mari qui écrase l’intrus à coups de bâton. Une semaine plus tard, la chose est de retour, toujours plus grande. Marie décide alors de l’empoisonner avec un herbicide. La chose se met alors à saigner un liquide rouge. Mais le jour d’après, la chose est toujours là, bien décidée à s’incruster.

Marie décide d’appeler les pompiers qui bombardent la chose d’eau à haute pression et la police qui canarde l’intrus à coup de fusil (on est au Texas !). Mais rien à faire : la chose semble indestructible et continue de grossir. Le couple voyant leur jardin ruiné s’abandonne au désespoir quand, soudain, l’intrus disparaît du jour au lendemain sans laisser de trace. Il n’en fallait pas plus pour conclure au passage d’un extraterrestre.

Cet « extraterrestre » est en réalité un myxomycète, aussi surnommé « blob » en référence au film The Blob dans lequel un organisme ressemblant à une gelée anglaise arrive d’une autre planète et dévore tout sur son passage. Ce fait divers texan fut la première apparition médiatique du blob.

Bande-annonce du film « The Blob » de 1958 (RetroAlexander, 2012).

 Source et article complet : infochretienne.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here