La source de cet article se trouve sur ce site

Bon
Samedi

Demain c’est la Fête des Mères.

Alors depuis 3 jours un refrain scande mes journées: faut que je prenne un peu de temps pour aller lui acheter un cadeau.

Oh! Pas un grand truc, maintenant..
Un petit foulard peut-être, ou un chemisier. Elle dit un corsage.

Mon corsage bleu est tout délavé, dommage, il était vraiment beau. En plus j’ai grossi, il me serre.

Oui c’est ça. Je vais lui acheter un chemisier qui reflètera le ciel de ses yeux. Une taille au dessus pour qu’elle y soit a l’aise, comme elle est presque tout le temps assise..

Et puis l’électrochoc.

Je suis folle.
Délirante.

Il n’y aura plus de corsage.
Ni bleu ni d’aucune couleur.

Il n’y aura plus de rendez vous chez le coiffeur.

Mes racines sont toutes blanches. Tu m’as vue? De quoi j’ai l’air?

Qu’est ce qu’elles sont moches ces chaussures.
Avant je portais des talons aiguilles. Ton père adorait ça. Moi aussi d’ailleurs. Mais ces chaussures, là..
On dirait des chaussures orthopédiques..

Et pourquoi tu mets jamais de talons, toi ? Quand t’étais mariée…

J’ai plus très faim… J’ai envie de rejoindre Papa.. Paulina me vole de l’argenterie.. Elle est pas tellement gentille..

C’est fait, Maman.

Tu as rejoint Papa.

Et le corsage bleu c’est à Bagneux que je vais l’apporter.

Je déposerai quelques petits cailloux blancs sur la dalle froide, je regarderai vos photos et je te murmurerai dans un souffle:

Bonne fête Maman.

Que cette journée signe la joie de préparer fleurs, cadeaux, et de recevoir rivières de nouilles si laquées d’amour qu’elles éclaboussent de bonheur celle qui reçoit autant que celui qui offre…

Chabbat Chalom

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here