La source de cet article se trouve sur ce site

La Francigale ayant chanté tout le mai

Se trouva fort dépourvue quand la mondialisation fut venue:

Pas
le moindre petit morceau

De
services publics ou de libertés : au poteau.

La
spéculation financière et le dumping social goulus

Avaient
dévoré tout son bien, la laissant dévêtue.

Elle
alla crier famine

Chez
Zemmour, la prévoyante fourmi.

« Que
faisiez-vous en 68? » lui dit celle-ci.

« Je
manifestais contre l’autorité.

-Contre
l’autorité? J’en suis fort aise!

Eh
bien, que l’Islam que vous avez invité,

Vous
donne à présent à becqueter! »

Ne  se le tenant pas pour dit,

La
Francigale ainsi piquée,

Serra
ses ailes, se concentra si bien

Qu’elle
reprit ses esprits

Admettant
que d’insecte elle avait rêvé

Se
faire Mammamouchi,

Laissant
échapper au passage

Un
précieux héritage;

Elle
déploya ses ailes, se remit à l’ouvrage

Protégea
se richesses, ses enfants, le grand âge;

Partout
remit ses lois en vigueur en usage,

Corrigeant
ses paresses et sa folle espérance

D’être,
par son seul chant maîtresse de la terre,

Vénérée
des rois, qui plus est des sultans

Banisseurs
de tous chants si ce n’est de muezzins :

« Qui
suis-je, Francigale, pour chercher à éteindre

L’ire
de tant de gens, à ma seule vue blêmes?

Retrouvons
la patrie, retrouvons nos collines

Et
nos chères rivières, toutes perles divines

Pour
y vibrer tranquille et mes enfants nourrir:

Je
reviens à moi-même,

La
leçon de Zemmour aura porté ses fruits,

Je
resterai cigale mais cigale avertie,

Amante
des beaux-arts, de la raison aussi,

Respectant les limites propres à chacun ici,

Et n’en brillant que mieux à la face du monde!

Droits d’auteur des photographies. Nous respectons les
droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits
d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle
vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser
d’utiliser cette photo. Voici l’adresse e-mail: am@tribunejuive.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here