La source de cet article se trouve sur ce site

Ce fut une cérémonie très émouvante et toute en retenue à l’image de la communauté à laquelle nous avons assisté jeudi 3 octobre.

De nombreux fidèles, des personnalités politiques et religieuses s’étaient retrouvées pour l’inauguration de la synagogue de la Fondation Rothschild qui a subi un sérieux lifting.

Cet édifice crée en 1904 par les barons Edmond, Alphonse et Gustave de Rothschild a retrouvé toute sa splendeur d’antan et porte désormais le nom de synagogue « Alain de Rothschild ».

Officiellement, sa seconde vie a débuté ce jeudi 3 octobre. Une rénovation qui tient compte de son histoire et de son passé, tout en préservant la mémoire de l’établissement.

Le mélange des générations donne du sens, comme lors de la sortie d’Égypte.

Étaient présents Monsieur Eric de Rothschild président Du conseil d’administration de la Fondation, et Beatrice Rosenberg sa soeur, madame Baratti Elbaz, maire du 12eme arrondissement, le Grand rabbin de France, Haim Korsia, le Grand rabbin de Paris Michel Guggenheim,
Lucile Rosanes Mercier, directrice de la Fondation de Rothschild et Hélène Valentin directrice de la maison de retraite et de gériatrie.

Un intermède musical a agrémenté les discours des intervenants.

Cet événement marque le point d’orgue des efforts constants, de l’engagement et de l’implication du rabbin Aimé Atlan et des membres de la communauté.

Le rabbin Aime Atlan qui a succédé au Hazan et rabbin Jacques Arnold qui est à l’origine des magnifiques vitraux qui ornent les fenêtres, a joué un rôle important dans la dynamique et la vitalité de cette synagogue, car il a su comprendre le rôle essentiel de la synagogue de la fondation Rothschild tant pour ce qu’elle apporte aux résidents de la Fondation, que par l’ouverture sur la communauté du 12eme arrondissement.

Enfin, il est bon de souligner qu’une plaque des noms de tous les donateurs qui ont participé depuis le début à cette belle aventure a été dévoilée.

Un cocktail clôtura la soirée.

Mazel tov

Sylvie Bensaid

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here