La source de cet article se trouve sur ce site

Le baroud d’honneur, 1an!

L’impasse! Rien n’a changé! Le cœur n’y est plus, les Gilets jaunes sont de moins en moins nombreux. On sent bien qu’ils ont du mal à mobiliser. Mais la violence est de plus en plus présente. 

Les causes profondes qui ont généré ce mouvement populaire sont toujours la!L’injustice, l’abandon, l’isolement…

Pourtant, 17 milliards, c’est une victoire. Et si on regarde l’économie, on dresse un bilan positif. Les experts reconnaissent que ces efforts ont contribué à soutenir la consommation, et à pousser la croissance. L’hiver dernier, Emmanuel Macron n’en menait pas large. Malgré un air sûr et directif: « …nous maintiendrons le cap… », il était tout de même mal, mal dans son joli costume.

 Il faut reconnaître cette formidable capacité à rebondir, avec, notamment le Grand Débat. 

Sans chercher à désigner un vainqueur ou un vaincu, il faut dire que personne n’a gagné. 

Pour être précis, ils y ont tous laissé des plumes. Les Gilets jaunes, parce qu’ils n’ont pas su contenir la violence, certains y ont participé. Mais surtout, ils ont perdu, du fait de leurs incohérences et du manque de coordination. Le Président, quant à lui, a révélé une certaine fragilité. Même s’il a réussi à se rétablir, par un incontestable talent de tacticien, Gouverner,  ne se fait  pas seul. 

Or, nul ne peut expliquer une politique qu’il semble seul capable d’expliquer. 

Les dégradations de commerces, d’édifices publics et hier, le Monument aux morts, tous ces actes de guérilla urbaine, ont largement contribué à discréditer un mouvement de revendication on ne peut plus légitime. 

Dépenses

 La semaine dernière, nous apprenions que la France avait englouti la totalité de  son budget2019, 49 jours avant la fin de l’année, ce qui va obliger le gouvernement à emprunter, creusant un peu plus la dette. 

Ce matin, une étude dévoile les dépenses du Président, (plus de 100 millions d’Euros) et en regardant son agenda, il ne semble pas prêt à freiner dans son programme. 

Lors du précédent quinquennat, Hollande était économe. Nous apprenons que ce n’est pas le cas de l’actuel Président. Un de ses conseillers s’en sort par une pirouette: « Nous dépensons plus, car nous travaillons plus. »

On dit qu’il n’y a que la foi qui sauve.

Droits d’auteur des photographies

Nous respectons les droits d’auteur et faisons un effort pour localiser les détenteurs des droits d’auteur sur nos photographies. Si vous avez identifié une photo sur laquelle vous possédez des droits, vous pouvez nous contacter et demander de cesser d’utiliser cette photo.
Voici l’adresse e-mail: am@tribunejuive.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here