La source de cet article se trouve sur ce site

Le fondateur du géant du commerce en ligne Alibaba, Jack Ma, rencontrera cette semaine le Premier ministre Benyamin Netanyahou et donnera une conférence aux étudiants de l’Université de Tel-Aviv jeudi, a rapporté dimanche le site économique israélien Globes.

Il recevra un doctorat honorifique de l’Université et rencontrera également des chercheurs dans les domaines de l’intelligence artificielle, l’ingénierie et l’informatique.

M. Ma a atterri en Israël lundi matin avec une délégation de 35 personnes et a commencé son voyage par une visite à la Mer Morte.

Mercredi, la délégation se rendra également au Musée d’Israël à Jérusalem pour une visite et un déjeûner. Ils rencontreront également les responsables du fonds de capital-risque Jerusalem Venture Partners (JVP), avec qui la firme chinoise s’est associée pour investir dans les startups technologiques israéliennes.

M. Ma devrait également rencontrer mercredi le ministre de l’Économie et de l’Industrie, Eli Cohen.

Il s’agit de la première visite de l’homme d’affaires en Israël, bien qu’il ait déjà rencontré M. Netanyahou en mars 2017 lorsque le Premier ministre s’est rendu en Chine.

Les deux hommes se sont également rencontrés à Davos en 2016.

En plus de son acquisition de Visualead (une start-up israélienne, basée à Hertzlyah, spécialisée dans les QR Code et les services O2O) , Alibaba a investi dans plusieurs start-ups israéliennes, dont 5,3 millions de dollars destinés à Twiggle, qui a développé un moteur de recherche de commerce en ligne.

Alibaba collabore également avec la startup israélienne SQream, qui développe une technologie de gestion de banque de données.

L’entreprise a également annoncé en octobre dernier son intention de créer un bureau à Tel-Aviv dans le cadre d’un programme mondial à hauteur de 15 milliards de dollars.

La Chine, le pays le plus peuplé du monde et la deuxième plus grande économie, est encore un « acteur relativement mineur » dans l’économie israélienne, a indiqué en février un rapport du Centre de recherche IVC qui suit l’industrie des hautes-technologies.

Les investissements directs chinois, les fusions et acquisitions et les rachats représentent au maximum 5% de l’activité totale en Israël, selon le rapport.

Source : bnvca.org

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur « Faire un don », et d’avance MERCI à vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.