La source de cet article se trouve sur ce site

Bon  Samedi 
    Le monde ,qui marche beaucoup sur la tête en ce moment ,a essuyé une bourrasque salutaire qui  l’a remis sur pied.
    En tout cas  explicitement dans un cas précis..
    Que veux-je dire par là?
    Eh bien que j’ai retenu mon souffle avant l’annonce des résultats de l’attribution du Prix Nobel de la Paix.

    Je l’avoue, j’avais un peu peur.
 Tous les bookmakers de la planète donnaient comme favorite Greta Thunberg.

    Elle est de loin la plus starisée. 
Ses nattes et ses grimaces ont obtenu la une de Time qui ne rigole pas avec le mérite et la vertu des personnalités de sa couv.
   

Bien évidemment verte, sa robe plissée volantée servait d’écrin à sa silhouette et mettait en valeur son visage à la fois calme et préoccupé.
    Du grand art , un gros clin d’œil , un superbe hommage.
    Les bookmakers se frottaient donc les mains en disant cette fois, c’est easy, fingers in the nose, elle va décrocher la timbale.
   

C’était oublier que l’humanité n’est pas constituée que d’adorateurs d’une icône préfabriquée.
Il existe en ce bas monde des gens qui réfléchissent et qui bossent.
   Et qui examinèrent les 301 candidatures proposées.
   

Dans un lointain pays, l’Ethiopie

Et quelqu’un s’avisa que dans un lointain pays, l’Ethiopie, un Monsieur avait réussi à mettre fin à deux décennies de guerre  avec son voisin l’Erythrée, qui avaient provoqué plus de 60000 morts.
   Les jurés se dirent in petto:
    Dans le mot Prix Nobel de la Paix, il y a bien Paix, non?
    Quelqu’un opina.
     On ne peut pas le nier.
      Quelqu’un, un peu soucieux à l’idée de provoquer l’ire de ses collègues, avança néanmoins :
   Et Mademoiselle Greta Thunberg ? a-t-elle été à l’origine d’une décision pleine de bravoure propre à rétablir la paix sur un monde de chars et de bombes?
    Euh.. non..
     Elle crie, invective, lance des imprécations rageuses , déchaîne sa colère  contre l’inertie coupable des  Dirigeants, grimace beaucoup et.. Et quoi?
   Et rien. 
   

Abiy Ahmed, un mentsh

Tandis que Abiy Ahmed, premier ministre éthiopien, remonté récemment en tête de liste des bookmakers, a oeuvré en Mentsh pour rétablir la paix dans son pays..
    Les lauriers de la Paix ont couvert son front , ce Nobel n’a jamais autant mérité son nom.
   Six mois après son investiture ,ce fils de villageois qui n’a découvert l’eau courante et l’électricité qu’à l’âge de dix ans, a signé la paix avec son voisin érythréen, relâché les dissidents emprisonnés, accueilli les exilés de retour au pays, et présenté des excuses pour les turpitudes commises par le régime précédent.
Il a promis des élections législatives libres pour mai 2020 et a mis en place un programme économique ambitieux.
    Cette récompense rend hommage à l’humanisme, au dévouement, à  une  idéologie politique qui privilégie la liberté et l’honnêteté  plutôt que la dilatation de l’ego et de la trésorerie personnelle , à la compétence et à une idée de la politique qu’on cherche désespérément à débusquer dans nos démocraties lourdement malmenées ..
   Mais démocraties quand même, hein!!
    Enfin..
      Qu’on espère pour longtemps encore..
    On pousse un soupir de soulagement et on ne retient pas le cri d’admiration que nous inspire cette récompense amplement méritée..
   N’oubliez pas son nom:
     Abiy Ahmed

Que cette journée signe le début d’un week-end paisible, heureux, actif, plein de rires et de câlins si bienfaisants loin des ignominies de ce monde. 
    Je vous embrasse 

SFR

Informations légalesPlan du sitePhishing

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here