La source de cet article se trouve sur ce site

La Haute Assemblée devrait rejeter ce jeudi le projet de loi de Finances sur l’asile et l’immigration. Le Figaro révèle le contenu du rapport, qui n’épargne pas la politique défendue par le gouvernement.

publicitÉ

Les crédits de la mission Immigration, asile et intégration du projet de loi de finances 2019 sont passés au crible ce jeudi par le Sénat. Qui devrait les rejeter. C’est, en tout cas, la recommandation formulée le 28 novembre dernier par la commission des lois de la Haute Assemblée présidée par le sénateur Les Républicains de la Manche Philippe Bas. Le rapport pour avis qui étaie cette option constitue un véritable brûlot contre la politique du gouvernement censée juguler la crise migratoire. En voici les points clés.

Les clandestins sont nettement plus de 300.000

Le Sénat déplore «l’absence d’effort du gouvernement pour disposer de données précises concernant le nombre d’étrangers présents en situation irrégulière sur le territoire français». Et pourtant, le sénateur LR du Rhône François-Noël Buffet, auteur du rapport, fixe des ordres de grandeur. Selon le document, «l’aide médicale d’État (AME) permet à certains étrangers en situation irrégulière de bénéficier d’un accès gratuit aux soins médicaux et …

Source et article complet : premium.lefigaro.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here