La source de cet article se trouve sur ce site
La communauté juive de Mayence, en Allemagne, réagit avec horreur et choc à la nouvelle qu’un membre de la communauté de 14 ans a été retrouvé morte, jeudi près de la ville de Wiesbaden.

“Je suis aussi choqué, triste et horrifié de la mort violente de Susanna que l’on peut être”, dit le rabbin Aharon Ran Vernikovsky, qui dirige la communauté juive de Mayence. “Je suis choqué et sans voix”, dit-il à l’hebdomadaire Juedische Allgemeine, ajoutant que la communauté fera tout ce qui est en son pouvoir pour aider et soutenir sa famille.


Le cas de Susanna F. préoccupe les médias allemands depuis plusieurs jours. La nouvelle de la découverte de son corps jeudi, et la confirmation par la police qu’elle a été violée et assassinée, prétendument par deux demandeurs d’asile musulmans, ont fait les manchettes à l’échelle nationale, bien que la plupart des journaux n’aient pas mentionné initialement qu’elle était juive.

Jeudi après-midi, le Conseil central des Juifs d’Allemagne confirme que la victime était juive et exprime ses condoléances à ses amis et à sa famille.

“Une jeune vie s’est terminée d’une manière horrible”, lit-on dans le communiqué. “Nos plus sincères condoléances sont avec la famille et les amis. Susanna était membre de la communauté juive de Mayence.

Violée, assassinée, par des demandeurs d’asile Irakiens et turcs

Une jeune juive de 14 ans a été retrouvée morte jeudi près de la ville allemande de Wiesbaden. La police a déclaré que deux demandeurs d’asile, un irakien et un turc, l’auraient violée et assassinée.

Susanna F. a disparu il y a deux semaines. Jeudi, suite à la découverte de son corps, la police a publié une déclaration confirmant qu’elle avait été violée, tuée et enterrée dans la nuit du 22 mai.

Les procureurs disent jeudi que deux hommes – un irakien de 20 ans et un citoyen turc de 35 ans, qui vivaient tous deux dans des foyers pour demandeurs d’asile dans la ville – sont soupçonnés d’avoir violé et tué la jeune fille le soir où elle a été portée disparue. Ils croient que les deux hommes ont ensuite enterré son corps.

La police affirme que l’Irakien, qu’ils ont identifié comme étant Ali Basar, semble être parti brusquement avec sa famille la semaine dernière, volant en direction d’Erbil, en Irak, via Istanbul. Il est également suspect dans une série d’infractions antérieures dans la région de Wiesbaden, y compris un vol qualifié au couteau.

Il serait arrivé en Allemagne en octobre 2015, au plus fort de l’afflux de migrants en Allemagne, et a fait appel du rejet de sa demande d’asile lorsqu’il a soudainement quitté le pays.

Pas encore clair si le meurtre d’une adolescente juive était antisémite

Le Conseil central des Juifs d’Allemagne dit qu’il n’y a pas encore d’informations sur les motivations de deux demandeurs d’asile musulmans soupçonnés d’avoir violé et assassiné une adolescente juive allemande, le 22 mai. On ne sait pas encore s’ils étaient conscients qu’elle était juive, déclare l’organisation de coordination des Juifs d’Allemagne.

“Actuellement, le contexte de l’acte n’est toujours pas clair”, a déclaré le Conseil jeudi. “Nous attendons des autorités chargées de l’application de la loi qu’elles résolvent l’affaire de manière rapide et complète, ainsi que de [lourdes] conséquences pour l’auteur ou les auteurs. On doit, cependant, s’abstenir de faire des conclusions prématurées ou des spéculations. “

Source jforum

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur « Faire un don », et d’avance MERCI à vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.