La source de cet article se trouve sur ce site

Bon
Lundi

A la demande de mon ami A, quelques mots sur notre pote à tous, j’ai cité Oedipe, qui sera l’interface entre la mythologie grecque et les histoires bibliques que je bachote dès potron minet..

publicitÉ

Oedipe appartient maintenant au folklore juif puisqu’il est devenu la clé de voûte du lien mère/ fils qui est comme chacun le sait
l’inoxydable pilier de la construction psychique du juif lesté d’une yiddishe Mame.

Oedipe donc..

Jocaste, enceinte, consulte avec son époux, Laïos, un oracle, histoire de savoir si le petit sera chirurgien ou trader.

Las!

L’avenir annoncé est plutôt morose: l’enfant tuera son père et épousera sa mère.

On ne va pas attendre cet effroyable malheur, dit la mère.
Ben non, approuve le père.

Et sitot l’enfant né, les parents prudents abandonnent le bébé sur le Mont Citheron,non sans lui avoir percé les chevilles pour y passer un lacet et l’accrocher à un arbre.Deux précautions valent mieux qu’une.
Cet incident vaudra son nom à notre personnage, Oedipe signifiant Pieds Gonflés.

J’en connais plus d’un qui pourraient s’appeler Chevilles Enflées,eu egard à la boursouflure égotique dont ils sont affligés, mais là n’est pas notre propos et je ne suis pas une balance.

Bref.

Le malheur contournera
notre héros qui sera sauvé et adopté par un couple- excusez du peu-,roi et reine de Corinthe,Polybe et Merope qui l’élèveront comme leur fils.

Adoption réussie, l’oracle semble avoir échoué dans sa prédiction.

Or voilà t y pas qu’au cours d’un banquet, un convive un peu éméché, lance à Oedipe:
Toi,t’es qu’un enfant adopté..

Hein???

Gros choc.
Oedipe en tombe sur son royal fondement.

Adopté, moi?

Il décide de partir pour Delphes retrouver l’oracle , qui l’informe qu’un jour il tuera son père et épousera sa mère.

Complètement sonné, il refuse de retourner retrouver ses parents à Corinthe et se dirige vers Thébes.

Or il advint que sur la route, une histoire de priorité refusée l’opposa au conducteur d’un autre char , et qu’au cours de la rixe qui s’ensuivit il le trucida assez sèchement.

Mais qui donc etait la victime ?

Ben, oui.
Laïos, soi- même.

Première partie de l’oracle accomplie.

Puis Oedipe arrive à Thèbes où sévit un sphinge qui tue ceux qui ne répondent pas correctement à ses questions.

Attitude qui fait fantasmer certains profs de ma connaissance mais là n’est pas notre propos.

Oedipe le malin décide d’affronter le monstre.

Qui l’interroge avec un rire sardonique( contrairement aux profs qui n’ont plus ni le goût ni la force de rire):

Qui marche:
A 4 pattes le matin
A deux pattes le midi
A 3 pattes le soir??
Ha ha!!!

Fastoche! répond Oedipe.
C’est l’homme.

Le sphinge reste interdit.

´tain! Celle là on me l’avait jamais faite.

Bon, ben..

Comme récompense tu es nommé roi de Thèbes puisque le dernier est décédé, et je t’offre en bonus la main de la veuve, Jocaste.

Mariage en grandes pompes, q 4 enfants naissent de cette union ( dont Antigone) mais patatras, la peste s’abat sur Thèbes.

Et l’oracle consulté explique que le fléau sera éradiqué quand on aura débusqué le meurtrier de Laïos.

Qu’à cela ne tienne, promet le nouveau roi.
Je vais le trouver.

Oupssss …

Et Oedipe conduit des investigations très poussées..

Et découvre..

Ben que le chauffard qu’il a occis etait son père, Laïos, et que son épouse bien aimée n’est autre que sa mère.

Parricide et incestueux, l’Oedipe!
La prédiction est accomplie.

Le petit roi ne peut supporter de voir les faits en face.

Caramba!

Il se crève les yeux et Jocaste, désespérée se pend.

Ce qui démontre le côté un peu morbide de Freud qui est allé chercher son concept dans les poubelles nauséabondes de la mythologie,il faut bien le dire..

Mais bon, qui suis je pour juger du bien fondé du complexe d’Oedipe révelé par le génie de la psychanalyse ?

J’ai d’autant moins mon mot à dire que je n’ai que des filles, mais là n’est pas notre propos..

Que cette journée signe un amour filial sans ombre et sans complexe…

Je vous embrasse

Michèle Chabelski

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here