La source de cet article se trouve sur ce site

Le Général de Gaulle , le 29 mai 1966 à l’ossuaire de Douaumont, a l’occasion du cinquantième anniversaire de la bataille de Verdun

« Si, par malheur, en d’autres temps, en l’extrême hiver de sa vie, au milieu d’évènements excessifs, l’usure de l’âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu’il acquit à Verdun, qu’il avait acquise à Verdun vingt cinq ans auparavant et qu’il garda en conduisant ensuite l’armée française à la victoire ne saurait être contestée ni méconnue par la patrie. »

publicitÉ

Source :fresques.ina.fr

1 COMMENTAIRE

  1. Doit on ou peut on dire ce que l’on pense de cet ennemi acharné d’Israël qu’était de Gaulle après 1967? Ou de sa passivité devant les assassinats perpétrés par le FLN après l’indépendance de l’Algérie…?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here