La source de cet article se trouve sur ce site
Israël en a rêvé, les Etats-Unis l’ont fait… Ce jour du 14 mai 2018 a vu le transfert de l’Ambassade américaine à Jérusalem, transfert qui avait été annoncé par le Président Donald Trump en décembre dernier.

Aujourd’hui, au lendemain de l’anniversaire de sa réunification, Jérusalem a vécu un moment historique, une nouvelle date à ajouter à son calendrier.

De nombreux invités américains et israéliens étaient présents pour ce jour historique. La cérémonie a débuté par l’hymne américain, immédiatement suivi d’un premier discours de David Friedman, Ambassadeur des Etats-Unis en Israël.

Le Président américain Donald Trump, absent de la cérémonie, a adressé un message vidéo dans lequel il rappelle le caractère sacré de Jérusalem et son lien indéniable avec le peuple Juif.

Le Président israélien Reuven Rivlin a ensuite pris la parole. Dans un discours plein de reconnaissance, il a insisté sur l’attachement qu’Israël continuerait à apporter à Jérusalem et au processus de paix.

Jared Kushner, conseiller du Président Trump sur le conflit israélo-palestinien, a exprimé sa satisfaction d’être à Jérusalem, « le coeur éternel du peuple Juif », pour ce moment historique. « Quand le Président Trump fait une promesse, il la tient ! » a t’il déclaré en rappelant le peu de temps qui s’est écoulé entre l’annonce de Donald Trump en décembre dernier et le transfert effectif de l’Ambassade américaine.

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou a ensuite pris la parole. Il a vivement remercié Ivanka Trump et Jared Kushner pour leur présence et leur engagement pour la paix ainsi que Donald Trump pour son courage et son invetissement pour Israël. « Nous n’avons pas de meilleurs amis que les Etats-Unis » a t-il déclaré au début de son discours.

Il a insisté sur le caractère historique de la journée en s’adressant au parterre d’invités : « Souvenez-vous de ce moment ! ». Benjamin Netanyahou, alternant l’hébreu et l’anglais, a rappelé l’histoire de Jérusalem et a conclu en disant « Nous sommes à Jérusalem, et nous sommes là pour rester ! ».

Il s’est adressé à David Friedmann, Ambassadeur des Etats-Unis en Israël, et l’a félicité pour son effort permanent pour la vérité et la paix. « Vous avez le privilège d’être le premier Ambassadeur à servir à Jérusalem, et c’est un honneur formidable ».

Benjamin Netanyahou a terminé son discours en demandant à chacun de se souvenir de la vérité historique de la Ville Sainte : « Jérusalem est la capitale du peuple Juif, la capitale unique, indivisible et éternelle de l’Etat d’Israël ! »

La chanteuse Hagit Yaso a conclu la cérémonie en chantant « Peace will come to us », une chanson pleine d’espoir, qui a trouvé un écho particulier chez tous ceux qui ont Jérusalem quelque part dans le coeur.

Chers amis lecteurs,

Voilà déjà 5 ans que nous sommes là, pour vous donner la meilleure information : culturellement ouverte, politiquement variée, axée sur Israël et la communauté, mais attentive à la politique nationale et internationale. Oui mais, malgré tous nos efforts, malgré notre volonté forcenée de rester avec vous, nous nous essoufflons financièrement, et nous avons besoin de vous pour continuer. Alors si vous voulez nous aider, rien de plus simple : un clic sur « Faire un don », et d’avance MERCI à vous.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.