La source de cet article se trouve sur ce site

Alors que nous affichons un des taux de chômage les plus élevés de l’ensemble des pays industrialisés.

Pour rappel, nous sommes toujours au-dessus des 8% alors que des États-Unis à l’Allemagne en passant par la Grande-Bretagne et le Japon sont en situation de plein-emploi.

Nous avons encore plus de 5.5 millions de chômeurs toutes catégories.

INADÉQUATION

Il y aurait, selon les spécialistes, une « inadéquation » entre les demandes d’emplois qui restent à des niveaux record et les offres d’emploi qui continuent à progresser.

Dans certains secteurs qui ont du mal à recruter.

Toujours selon les spécialistes, tout cela serait dû à un problème de formation.

Peut-être.

LES MÉTIERS EN TENSION

Le gouvernement va remettre à jour la liste des métiers en tension.
Si certains concernent des métiers à forte formation comme les métiers liés aux nouvelles technologies ou certaines spécialités dans le bâtiment par exemple, d’autres concernent des métiers qui semblent nécessiter peu de formation comme les aides à domicile ou les aides ménagères, les agents d’entretien de locaux ou encore les serveurs/ses de restaurants.

Ce n’est donc pas qu’un problème de formation.

C’est aussi un problème de flexibilité.

Et un problème d’indemnisation du chômage.

Mais c’est moins délicat et plus politiquement correct de ramener cela uniquement à un problème de formation.

Source : Mon Financier, Marc Fiorentino 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here