La source de cet article se trouve sur ce site

La médaille et le diplôme des « Justes parmi les nations » ont été remis ce dimanche 22 avril, à 11 heures, à Joseph et Marguerite Labidoire et Louis et Louise Léocournet, à titre posthume, pour avoir «  aidé, à leurs risques et périls, des Juifs pourchassés ».

Dans les salons bondés de l’Hôtel Groslot, à Orléans, les enfants des Justes ont reçu cette distinction civile, la plus haute de l’état hébreu, en présence de l’enfant sauvée, cachée pendant la Seconde Guerre mondiale, Yvette Goldberg. Âgée aujourd’hui de 81 ans, elle a remercié sa « seconde famille », en présence de dizaines de personnes, membres des familles des Justes et de la sienne. « C’est un miracle ! » a-t-elle expliqué, émue.

En 2017 et depuis 1963, 7 Justes ont déjà été honorés à Orléans, 33 dans le département du Loiret, 243 en région Centre-Val de Loire.

Source larep

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here