Anadolu : Pro-Russes et pro-Iraniens s’entre-tuent à Hama

62

Par Burak Karacaoglu et Esref Musa

IDLIB, Syrie

Les récents affrontements entre deux forces militaires alignées sur le régime syrien Assad ont entraîné la mort d’au moins 70 soldats syriens et de nombreux blessés, a déclaré mercredi une source locale.

Les sources, qui ont requis l’anonymat, ont déclaré que les forces du Tigre soutenues par la Russie et la Quatrième division appuyée par l’Iran s’étaient affrontées mardi dans le village d’Al-Rasif, dans la province syrienne de Hama.

En dépit d’une trêve qui aurait été convenue la semaine dernière, la Quatrième division a néanmoins réussi à arracher Al-Rasif au groupe soutenu par la Russie, ont indiqué les sources, avertissant que le conflit pourrait s’étendre aux villages voisins d’Al-Ramlah et de Zawr al- Kabir.

“La Russie et l’Iran veulent tous les deux dominer la région”, a déclaré à l’agence Anadolu Mohamed Rashid, porte-parole de Gish al-Nasr (une faction de l’armée syrienne libre pro-turque).

“La Russie ne veut pas de groupes soutenus par l’Iran déployés sur les lignes de front avec les forces de l’opposition“, a-t-il déclaré.

“Moscou veut empêcher l’Iran de dominer l’armée [syrienne] en utilisant des milliers de terroristes étrangers en Syrie”, a-t-il ajouté.

Rashid a attribué le conflit en cours entre les deux groupes à ce qu’il a décrit comme des “raisons financières” (pénurie irano-Hezbollahnie, face à la stabilité relative russe).

La Syrie commence tout juste à émerger d’un conflit dévastateur qui a débuté en 2011, lorsque le régime d’Assad a réprimé les manifestants avec une sévérité inattendue.

aa.com.tr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici