André-Simon Mamou. Tunisie- Israël. Rescapés et chômeurs

Tunisie: un homme s’immole par le feu en plein centre de Tunis

Mounir Hanablia est un cardiologue tunisien installé à Gammarth La Marsa, petite ville touristique près de Tunis habitée par les privilégiés , industriels, gros commerçants et stars des professions libérales.
Dans un site tunisien d’information , Kapitalis.com, il a écrit un long article qui n’est pas dénué de qualité . Il passe en revue les relations  de la Tunisie avec Israël ( aucune) , il déplore, en refusant d’ y attacher d’importance,  les nouveaux liens de l’ Etat juif avec les États arabes unis , avec Bahreïn , avec le Maroc .
“La signature des accords de paix quels qu’ils soient ne signifiera pas la paix véritable pour la rue arabe…tant que les populations palestiniennes ne disposeront pas d’un État…”, affirme-t-il .

Il s’occupe longuement ensuite de la vraie question qui le taraude : les juifs tunisiens . Ils étaient 20.000, écrit- il.

Faux.   Ils étaient 110.000 . Il en reste mille à Djerba et une poignée d’inconditionnels plus une dizaine de grabataires !

Pourquoi sont- ils partis? Chassés, spoliés? Que non, selon lui ! Ils sont partis mais ils ne savent pas pourquoi ! C’est Michel Boujenah qui l’avait dit  ( pour ne pas répondre !) .

Il s’étend longuement sur les biens laissés par les Juifs : terrains, immeubles, commerces, usines … tout le capital amassé par des générations de Juifs laborieux et inventifs . Pour lui, la question est réglée : c’est à la France de dédommager à hauteur de 200 milliards de dollars ce qui appartenait aux Juifs en Tunisie !

Ce délire conceptuel serait sans intérêt et ne mériterait pas plus qu’une rafale de commentaires sur les réseaux sociaux, fleuves et égouts  à ciel ouvert.
Mais le  Dr Hanablia à réussi une conclusion inattendue dont voici un extrait : «  …Il serait utile que l’ Etat tunisien installe dans les hôtels désertés de Djerba, près de la grande  synagogue de la Ghriba , les rescapés juifs des camps de la mort nazis, qui ,aujourd’hui, victimes de l’âge et de l’oubli , croupissent dans la misère et la pauvreté en Israël . »

Sur Facebook, il n’a eu droit qu’à des remarques méprisantes de ses compatriotes , effarés par le niveau de haine auquel le cardiologue égaré dans le journalisme était parvenu .

Faut – il indiquer au Dr Hanablia qu’un échange de bons procédés pourrait être trouvé: les hôtels vides de Djerba pour les rescapés d’ Auschwitz ( qui n’ont besoin de rien ) et la marine israélienne pour transporter vers les eaux de Lampedusa les centaines de milliers de chômeurs tunisiens que l’impéritie et la corruption ont acculés au désespoir.

© André Simon Mamou

L’article André-Simon Mamou. Tunisie- Israël. Rescapés et chômeurs est apparu en premier sur Tribune Juive.

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

  1. La Tunisie n’est plus rien. Elle sert uniquement à remplir les armées islamistes et de port de départ des migrants africains pour l’Europe. Elle n’a finalement été que lors de la présence française.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires