“Antisémitisme, complotisme, apologie d’Hitler, du IIIe Reich et du terroriste Mollah Omar” : le rappeur Freeze Corleone accusé par la LICRA de faire du “business de son obsession des juifs”

Ce mercredi, la Licra a pointé du doigt certains propos éparpillés dans les différents projets de Freeze Corleone, en mettant en exergue son «obsession pour les juifs».
Ce n’était qu’une question de temps avant que les questions autour des propos borderlines de Freeze Corleone ne soulèvent des débats nationaux. Ce mercredi, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a publié deux tweets visant l’auteur de La menace fantôme. Dans un premier temps, l’association pointe du doigt, à travers une compilation vidéo, une grande majorité de punchlines jugées problématiques de l’artiste. Notamment celle La Licra, qui accuse Freeze Corleone de faire «business de son obsession des juifs» a également interpellé, dans un second temps, tous les «acteurs partenaires» à «prendre leurs responsabilités», en identifiant les différentes plateformes d’écoute qui relaient morceaux et clips du rappeur. s faisant référence à la Shoah, à Hitler ou au terroriste Mollah Omar.
Les phrases en question, issues des différents projets de Freeze Corleone ont déjà posé problème par le passé, de nombreuses personnes accusant l’artiste d’anti-sémitisme. Dans La menace fantôme, une ligne en particulier retient l’attention : dans “Hors-ligne”, le rappeur enchaîne les rimes avec -tion, avant de lancer “rien à foutre”, suivi d’un long *bip*, pour masquer l’éventuel “camps de concentration”. Il s’agit d’une auto-référence à son “R.A.F. de la Shoah”, déjà problématique lors du refrain du titre “S/o Congo”, publié en 2016, où il accuse le génocide en République démocratique du Congo.
Alors qu’il vient de franchir le seuil des 15 000 ventes en l’espace de trois jours, il était inévitable que certains mots ambiguës de Freeze Corleone fassent réagir jusqu’aux hautes sphères.
Dans le reste de l’actualité, on sait désormais comment correctement prononcer “QALF”
Source :
https://intrld.com/licra-freeze-corleone/

Freeze Corleone, pseudonyme de Issa Lorenzo Diakhaté, né le 6 juin 1992 aux Lilas (Seine-Saint-Denis), est un rappeur, auteur-compositeur-interprète et producteur français. Il est également le fondateur du collectif 667 (Ligue des Ombres, la Secte ou Mangemort Squad) et du CFR (en trio avec Norsacce et Osirus Jack). Il a vécu une partie de sa vie au Canada et habite à Dakar (Sénégal).

happywheels

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

ARTICLES POPULAIRES

2 Commentaires

  1. Un article sur un tel tas de merde ? Donner ainsi de l’importance à çà ? Vous perdez votre temps et le notre. Pour ma part, je n’ai pas lu une ligne de votre indigne prose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM