« Apologie de l’antisémitisme »: G. Darmanin veut poursuivre le rappeur Freeze Corleone

French Interior Minister Gerald Darmanin delivers a speech on the state of terrorism threat at the French General Directorate for Internal Security (Direction generale de la securite interieure, DGSI) in Paris on August 31, 2020. (Photo by STEPHANE DE SAKUTIN / various sources / AFP)
i24NEWS 17 septembre 2020 à 08:50 dernière modification 17 septembre 2020 à 08:51

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a annoncé jeudi qu’il allait chercher à poursuivre en justice le rappeur Freeze Corleone pour « apologie du nazisme et antisémitisme ».

« Apologie du nazisme et antisémitisme… Ces propos sont inqualifiables. À ma demande, le ministère de l’Intérieur étudie au plus vite les recours juridiques pour poursuivre leur auteur. D’ores et déjà, j’appelle Facebook et Twitter à ne pas diffuser ces immondices », a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Ses déclarations interviennent après que la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a révélé que le rappeur « faisait business de son obsession des Juifs » en évoquant dans une de ses chansons des thèmes antisémites et complotistes, de même qu’il fait « l’apologie d’Hitler, du IIIe Reich et du terroriste Mollah Omar ».

« J’arrive déterminé comme Adolf dans les années 30 (…) J’ai les techniques de propagande de Goebbels (…) Tous les jours R.A.F (rien à foutre) de la Shoah », peut-on entendre, entre autres, dans le clip de Freeze Corleone.

« Les Juifs de France ont eu à connaître de nombreux actes inqualifiables. Attaquer les Juifs de France, c’est attaquer la République« , avait déclaré en juillet dernier Gérald Darmanin, en insistant sur « le soutien total du gouvernement », après avoir assisté à l’office de Chabbat à la grande synagogue de la Victoire à Paris.

https://www.i24news.tv/fr/actu/france/1600324225-france-g-darmanin-cherche-a-poursuivre-en-justice-le-rappeur-freeze-corleone-pour-apologie-du-nazisme-et-antisemitisme

Ce mercredi, la Licra a pointé du doigt certains propos éparpillés dans les différents projets de Freeze Corleone, en mettant en exergue son «obsession pour les juifs».

Ce n’était qu’une question de temps avant que les questions autour des propos borderlines de Freeze Corleone ne soulèvent des débats nationaux. Ce mercredi, la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a publié deux tweets visant l’auteur de La menace fantôme. Dans un premier temps, l’association pointe du doigt, à travers une compilation vidéo, une grande majorité de punchlines jugées problématiques de l’artiste. Notamment celle La Licra, qui accuse Freeze Corleone de faire «business de son obsession des juifs» a également interpellé, dans un second temps, tous les «acteurs partenaires» à «prendre leurs responsabilités», en identifiant les différentes plateformes d’écoute qui relaient morceaux et clips du rappeur. s faisant référence à la Shoah, à Hitler ou au terroriste Mollah Omar.

Source :
https://intrld.com/licra-freeze-corleone/

Freeze Corleone, pseudonyme de Issa Lorenzo Diakhaté, né le 6 juin 1992 aux Lilas (Seine-Saint-Denis), est un rappeur, auteur-compositeur-interprète et producteur français. Il est également le fondateur du collectif 667 (Ligue des Ombres, la Secte ou Mangemort Squad) et du CFR (en trio avec Norsacce et Osirus Jack). Il a vécu une partie de sa vie au Canada et habite à Dakar (Sénégal).

SourceJFORUM.FR

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires

SourceJFORUM.FR