Assassinat de Shireen Abu Akleh : l’analyse de la balle meurtrière confiée à des experts… israéliens !

6

C’est un coup de théâtre qui laisse pantois et très sceptique quant à la fiabilité de ce qu’il en ressortira… Alors qu’Israël, arc-bouté sur ses positions, réfute en bloc avoir assassiné Shireen Abu Akleh et balaie d’un revers de main les conclusions accablantes du Haut Commissariat de l’ONU qui attestent du contraire, ce sont à des experts israéliens que va être confié l’examen de la balle qui a tué la célèbre journaliste palestinienne. De qui se moque-t-on ?!

Avec de tels fins limiers pour mener l’enquête, l’Autorité palestinienne, qui venait d’annoncer, par l’entremise du procureur Akram Al-Khatib, avoir remis la balle meurtrière aux Etats-Unis en vue de procéder à une analyse (prétendument) indépendante, serait fondée à crier à la supercherie !

Au lieu de cela, pour l’heure, elle se mure dans un mutisme éloquent face à ce revirement qui n’augure rien de bon, surtout pour la manifestation de la vérité, toute la vérité.

Publicité

Ainsi, en l’espace de 24 heures, le gouvernement ultra-sioniste de Naftali Bennett a manifestement repris la main et, par un sacré tour de passe-passe dont il a le secret, s’est vu attribuer l’expertise balistique très dérangeante. Prodigieux !

« Le test ne sera pas américain, le test sera un test israélien avec une présence américaine », a claironné, ce dimanche, le porte-parole militaire Ran Kochav au micro de la radio de l’armée d’occupation, avant de marteler : « Nous attendons les résultats, si nous l’avons tuée, nous en prendrons la responsabilité ». C’est bien connu, dans le vaste jeu de dupes de la géopolitique internationale, dès qu’Israël est sur la sellette, les dés sont pipés… Mais en l’occurrence, le subterfuge ne serait-il pas un peu trop grossier ? 

Il reste à espérer que l’odieux crime de guerre qui a coûté la vie à Shireen Abu Akleh, à défaut d’être reconnu comme tel, ne tombe jamais dans les oubliettes de l’Histoire.

Publicité

Publicité

SourceOUMMA.COM

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici