Berlin : mauvaise soirée pour une représentante d’Israël (vidéo)

Vues:

Date:

Sale temps pour la juge à la Cour Suprême israélienne Daphné Barak-Erez, qui a dû renoncer jeudi 8 février à une conférence à l’Université Humboldt de Berlin, interrompue par des étudiants indignés qui ont dit ses quatre vérités à cette représentante du régime génocidaire.

« Honte à vous de prétendre parler en tant que femme, de parler des droits humains, des droits des femmes, pendant qu’à Gaza des mères sont assassinées de sang-froid. Des enfants, des nouveau-nés abandonnés dans leurs couveuses… » intervient une jeune femme.

Alors que Mme Barak-Erez lui demande du respect : « Je suis irrespectueuse ? Mais tuer des gens, c’est bien plus qu’un manque de respect », poursuit-elle, relayée par un de ses compagnons.

Berlin : mauvaise soirée pour une représentante d'Israël (vidéo)
Daphné Barak-Erez

Et à la direction de l’Université, qui tente de l’interrompre, la jeune femme réplique : « Et est-ce que vous inviteriez un représentant de la Russie ? Non bien sûr. STOP AU GÉNOCIDE DES PALESTINIENS ! STOP AU GÉNOCIDE ! »

Au bout de deux minutes, les responsables de la conférence capitulent, et toute la salles se vide !

Dans un communiqué relatant l’annulation de l’événement, l’Université a eu le culot de prétendre que les militants solidaires de la Palestine faisaient preuve d’intolérance. Et ce, alors même que l’Allemagne officielle, universités comprises, impose un régime de censure et de terreur interdisant tout critique d’Israël. 

CAPJPO-EuroPalestine

La source de cet article se trouve sur ce site

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

PARTAGER:

spot_imgspot_img