Binyamin : les habitants d’Eli en ont marre des jets de pierres quotidiens

LES + VUS CHEZ LES PRO

La même semaine où s’est tenu à la Knesset le colloque sur « la violence des Juifs de Judée-Samarie envers les Palestiniens », avec une incitation sans précédent envers les premiers, les habitants de la localité d’Eli et des environs ont montré où se situe la vérité sur le terrain. Jeudi matin, une manifestation a eu lieu à l’entrée du village arabe de Luban pour protester contre ce qui est devenu le lot quotidien des habitants et notamment des enfants qui se rendent chaque matin dans les écoles : des jets de pierres et blocs de pierres sur les autobus et les voitures.

Amihaï Gurfinkiel, habitant de Berukhin et l’un des leaders de la protestation parle d’une « situation insupportable et dangereuse qui est devenue une routine totalement occultée par les médias ». La goutte qui a fait déborder le vase a été la double attaque en quelques jours subie par son épouse. Avec regret et colère à la fois, il pointe un doigt accusateur envers Tsahal qui selon lui ne s’intéresse qu’aux cas graves et souligne qu’un jour cela pourrait amener à un drame avec des dégâts autres que ceux infligés à la carrosserie. Gurfinkiel a appelé à une solution globale et ferme contre les jets de pierres et de bouteilles incendiaires en Judée-Samarie.

Une rencontre doit avoir lieu prochainement entre des représentants des habitants de la région et le commandant de la Division Binyamin Eliav Elbaz ainsi que le commandant de la Brigade Judée-Samarie Avi Blut devant lesquels ils exposeront la situation et exprimeront leurs revendications.

A noter que les manifestants arrivés en voiture près du village arabe ont eux-aussi essuyé des jets de pierres. Les forces de sécurité ont dû intervenir pour éloigner les agresseurs.

Photo Amihaï Gurfinkiel

SourceLPHINFO.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook