Bleu-Blanc : l’hémorragie commence…

Alors que l’incertitude règne toujours sur les intentions de Benny Gantz quant aux prochaines élections, des députés du parti commencent à quitter ce parti créer il y a moins de deux ans. Le ministre de l’Agriculture  Alon Schuster, proche de Benny Gantz a indiqué que celui-ci fera part dans les prochains jours de sa décision quant à ses intentions.

Dimanche, Benny Gantz a exclu du parti l’ancien ministre du Tourisme Assaf Zamir qui avait voté contre le report du budget, en violation de la discipline de parti. La députée Micky Haïmovitz, qui avait aussi enfreint la consigne de Benny Gantz devrait annoncer prochainement son départ. Le sort de Ram Shefa, autre « rebelle » au sein du parti, n’est pas clair non plus. Par aiIleurs, il n’est plus un secret non plus qu’Avi Nisenkorn se cherche une nouvelle structure politique plus à gauche. Quant à Gaby Ashkenazy, sa décision n’est pas encore prise : quitter la vie politique ou briguer la présidence de Bleu-Blanc à la place de Benny Gantz.

Les derniers sondages indiquent que Bleu-Blanc frôle désormais le seuil d’inéligibilité.

Photo David Cohen / Flash 90

SourceLPHINFO.COM

ARTICLES POPULAIRES

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires