Catastrophe écologique des côtes d’Israël, du Nord au Sud

Des soldats de Tsahal nettoient la pollution au goudron dans la réserve de Rosh Hanikra

Exceptionnellement: un ordre de censure a été imposé à l’enquête sur la catastrophe au large des côtes d’Israël

Le ministère de la Protection de l’environnement annonce qu’une ordonnance de non-communication a été émise par le juge Ziad Fallah du tribunal de première instance de Haïfa, concernant une enquête menée par l’Unité nationale de protection de l’environnement du ministère de la Protection de l’environnement et la police verte du ministère de la Protection et de l’Environnement.

L’ordonnance interdit la publication de tout détail de l’enquête pouvant identifier les suspects, y compris le nom du navire, les ports de départ et leur destination, la cargaison et la voie de navigation. L’ordre est valable jusqu’au dimanche et interdit la publication de tout détail de l’enquête. Le ministère de la Protection de l’environnement a expliqué l’ordonnance de non-communication en déclarant que «des publications à ce stade sensible pourraient nuire à une enquête complexe aux aspects internationaux».

Entre temps, dans la matinée, le porte-parole de Tsahal a annoncé qu’une force navale avait identifié ce matin une activité qui constituait une menace potentielle pour les navires de guerre.

Selon le porte-parole, les combattants ont déjoué la menace. L’incident s’est produit au large des côtes de la bande de Gaza. Les bateaux de la marine ont lancé deux missiles près du bateau qui constituaient la menace potentielle, aucune victime n’a été signalée.

JForum ‒ Infos-Israel

SourceJFORUM.FR

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires