C’Israël. Microsoft, véritable géant de la R&D dans le pays. Cybersécurité, IA, big data…

Partager :

Microsoft a deux départements en Israël : Microsoft Israël, dirigé par Atad et sa branche de recherche et développement, dirigée par Michal Braverman-Blumenstyk.

L’entreprise emploie près de 2 300 personnes dans le pays, dont 2 000 en recherche et développement.

Ils travaillent sur des projets de cybersécurité, d’intelligence artificielle, de big data, de centre de santé et de centres de développement à Herzliya, Tel Aviv, Haïfa et Nazareth. Près de 300 personnes travaillent dans la vente et le marketing.

Les activités de R&D de l’entreprise en Israël sont parmi les plus importantes du géant technologique mondial, avec celles de la Silicon Valley et de Boston, et ont été les premières en dehors des États-Unis.

Microsoft a été l’un des pionniers dans l’établissement d’opérations de R&D en Israël en 1991.

Au début de l’année, Microsoft a déclaré qu’il créait un nouveau centre de données cloud, le premier en Israël, pour répondre aux besoins des clients locaux. Il devrait être opérationnel en 2021.

Après la pandémie, Microsoft, commencera à travailler sur un modèle hybride, a expliqué Braverman-Blumenstyk dans un entretien téléphonique. Les employés décideront combien de jours ils souhaitent venir au bureau et quand ils souhaitent télétravailler.

Elle a tout de même insisté sur le fait que venir au bureau « est très important », à la fois pour favoriser la créativité, mais aussi pour les interactions sociales. « La productivité n’est pas impactée par le télétravail », assure-t-elle. « Mais les humains sont des animaux sociaux » et ils ont besoin d’interagir pour « la joie de vivre, la créativité, le soutien ».

Les bureaux sont « les plus verts d’Israël », a-t-elle précisé. Ce sont les premiers locaux en Israël a être certifiés LEED V4 Gold, aussi bien pour son architecture intérieure qu’extérieure. Le LEED est un système nord-américain de standardisation de bâtiments à haute qualité environnementale.

Le campus a recours à des technologies vertes, dont beaucoup proviennent de l’écosystème des technologies propres du pays, notamment des systèmes d’extraction d’eau à partir de l’air, développés par la start-up israélienne WaterGen ; une technologie de détection des fuites mise au point par la firme israélienne Wint Water Intelligence et une plateforme GreenWall platform qui favorise la croissance de la végétation.

IsraelValley et Times of Israel.

Partager :

SourceISRAELVALLEY.COM

ARTICLES POPULAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Populaire cette semaine

Derniers Commentaires