Coronavirus EN DIRECT : Le Parlement européen de Strasbourg transformé en centre de dépistage et de consultations…

102

23h : Plus de 80 malades du Covid-19 à bord d’un paquebot ancré au large de l’Uruguay

On vous en parlait un peu plus tôt. Le bilan a évolué depuis. Désormais, au moins 80 passagers et membres d’équipage d’un paquebot australien, ancré depuis plusieurs jours au large de Montevideo, sont contaminés au Covid-19, selon les résultats de tests effectués par les autorités sanitaires locales rendus publics lundi.

Le Greg Mortimer, battant pavillon des îles Bahamas et transportant quelque 200 passagers et membres d’équipage, est bloqué à une vingtaine de kilomètres au large du port de la capitale uruguayenne depuis plus d’une semaine.

Les autorités uruguayennes, qui ont fermé leurs frontières en raison de la pandémie de Covid-19, ont refusé au navire le droit d’accoster.

Selon la compagnie australienne de croisières Aurora Expeditions, propriétaire du navire, des tests au Covid-19 ont été menés dimanche à bord par les autorités sanitaires locales.

Dans l’immédiat, « 81 passagers et membres d’équipages ont été testés positif » et « 90 résultats d’analyses sont toujours en attente ». Les résultats devraient être connus dans les « 12 à 24 heures », indique l’entreprise dans un communiqué.

Le ministère uruguayen de la Santé avait auparavant annoncé qu’« au moins 60 passagers » parmi les quelque 200 personnes se trouvant à bord, étaient infectés.

Six personnes « au pronostic vital engagé » ont été autorisées à débarquer et ont été hospitalisées. Selon la presse locale, il s’agit de trois Australiens, deux Philippins et une Britannique.

Le reste de l’équipage et des passagers, en majorité des Australiens, Néo-zélandais et Britanniques, sont confinés à bord du navire, selon le ministère uruguayen de la Santé.

Pour le reste des personnes restées à bord et « qui ne sont pas porteuses du coronavirus, sont asymptomatiques ou avec des symptômes légers », le gouvernement étudie la possibilité de mettre en place un « corridor humanitaire » leur permettant de rejoindre un avion à destination de l’Australie, a-t-il poursuivi.

Source20MINUTES.FR

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici