Coronavirus : Le variant Delta sera prédominant dans les prochains mois, prévoit l’OMS

LES + VUS CHEZ LES PRO

Peu de doutes sur l’avenir. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a confirmé ce mercredi les projections déjà avancées par plusieurs pays dont la France concernant l’évolution du variant Delta. Selon l’OMS cette souche du Covid-19 très contagieuse et déjà à l’origine de plus des trois quarts des nouveaux cas de Covid dans de nombreux grands pays, sera bientôt prédominante. « On s’attend à ce qu’il (
le variant Delta) supplante rapidement les autres variants et devienne la lignée dominante (du Covid) en circulation ces prochains mois », a indiqué l’agence de l’ONU.

Ce variant, qui a d’abord été détecté en Inde, est désormais présent dans 124 pays et territoires, soit 13 de plus que la semaine dernière, contre 180 (six de plus) pour l’Alpha, mis au jour au Royaume-Uni, 130 (sept de plus) pour le Beta, identifié pour la première fois en Afrique du Sud, et 78 (trois de plus) pour le Gamma, apparu au Brésil, a souligné l’OMS, dont le siège est à Genève.

Le relâchement des mesures de santé publique en cause

Parmi les pays où le variant Delta est dès maintenant la cause de plus de 75 % des nouveaux cas, on trouve l’Inde, la Chine, la Russie, l’Indonésie, l’Australie, le Bangladesh, le Royaume-Uni, l’Afrique du Sud, l’Australie, le Portugal et Israël. « Toutefois, on ignore toujours quel est le mécanisme exact » à l’origine de la plus grande transmissibilité de ce variant par rapport aux autres, a reconnu l’OMS.

Environ 3,4 millions de cas supplémentaires de Covid ont été recensés pendant la semaine du 12 au 18 juillet, soit 12 % de plus que la semaine précédente, a-t-elle souligné. « A ce rythme, on s’attend à ce que le nombre cumulé des cas signalés (depuis le début de la pandémie) dans le monde puisse dépasser les 200 millions dans les trois prochaines semaines », a averti l’OMS.

Celle-ci explique cette tendance par quatre facteurs : des variants plus transmissibles, un relâchement au niveau des mesures de santé publique, une plus forte interaction sociale et le fait que beaucoup de personnes ne soient pas vaccinées.

Source20MINUTES.FR

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook