Daniel Sarfati. Lucian Freud et Caroline Blackwood

9
Chambre d’hôtel
Double portrait de l’artiste et de Caroline Blackwood
Lucian Freud ( 1952 )

Ils se sont rencontrés, pour la première fois, dans un pub à Londres, le “Gargoyle Club.”
Lucian Freud et Francis Bacon, en étaient, au moins à leur dixième bière.
Les deux peintres commençaient à faire un sacré raffut.

Caroline Blackwood, silhouette mince et chevelure rousse s’est approchée de Lucian, a posé sa petite main sur son épaule et lui a chuchoté à l’oreille :
“Vous devriez arrêter de boire. Je crois que pour ce soir, vous avez suffisamment contribué à augmenter ma part d’héritage…”

Caroline Blackwood est la fille du 4ème marquis de Dufferin et de Maureen Guinness, héritière de la célèbre famille de brasseurs.
Elle est journaliste et a commencé à écrire quelques nouvelles.
Lucian Freud connaît Caroline Blackwood de réputation. C’est une jeune femme ambitieuse, à l’esprit mordant mais plutôt dépressive.
“En chaque chose, elle ne voit que ce qui est négatif”, aurait dit d’elle l’écrivain Christopher Isherwood.

“Mon grand-père aurait peut-être pu faire quelque chose pour vous”, lui répond Lucian Freud, “mais je n’ai pas hérité de ses talents, je ne sais que dessiner et barbouiller…”
Caroline se mord la lèvre. Elle a envie de le gifler.
A la place, elle commande, elle aussi, une bière.
Une Guinness bien sûr.
Lucian regarde à nouveau le visage de Caroline, elle a quelque chose d’un Botticelli.

Ils passeront la nuit ensemble à l’hôtel.
Lucian Freud divorcera de Kitty Garman, pour se remarier avec Lady Caroline Blackwood, en 1953.

Leur mariage ne durera que quelques années, mais durant toute cette période, Lucian Freud va éclaircir sa palette et moins appuyer sur son pinceau.
Caroline, au petit matin, racontait ses rêves à Lucian. Il n’a jamais su les interpréter.

 © Daniel Sarfati

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici