Dans les années 1970, Israël était considérée comme un pays en développement.

LES + VUS CHEZ LES PRO

Partager :

On oublie souvent que jusque dans les années 1970, Israël était considérée comme un pays en développement, luttant pour fournir les besoins fondamentaux à sa population.

Si Israël a pu surmonter un grand nombre de ses difficultés et devenir l’économie forte qu’elle est aujourd’hui, c’est principalement grâce l’innovation, sa technologie de pointe, et aux investissements du secteur privé israélien.

Par conséquent, les entreprises israéliennes sont aujourd’hui bien placées pour soutenir et conseiller les pays en développement dans leur processus d’amélioration de qualité de vie. Ce soutien est notamment permis grâce au développement de produits spéciaux conçus pour répondre aux besoins de ces marchés, notamment dans les domaines de l’agriculture, de l’eau, de la santé, des TIC et de la Fintech.

L’entreprise N-Drip a développé une solution innovante qui permet aux régions qui utilisent aujourd’hui l’irrigation par l’inondation, de recourir à un système d’irrigation par goutte-à-goutte qui est bien plus précis et efficace. Cependant, les systèmes d’irrigation par goutte à goutte actuels ont besoin d’une source d’énergie pour pomper l’eau dans les champs et d’un système de filtrage pour empêcher les tuyaux de se boucher. Ces exigences augmentent les coûts pour les agriculteurs et rendent les systèmes plus difficiles à déployer.

C’est pour cette raison que seulement 3% des terres arables sont irriguées par des systèmes de goutte à goutte classique.

Le système crée par N-Drip est à la fois efficient et rentable, car sa technologie repose uniquement sur la force gravitationnelle et ne nécessite aucune source d’énergie. Le système est également conçu pour fonctionner sans filtre et permet l’irrigation au goutte à goutte même lorsque la source d’eau n’est pas propre. Cette solution, permet aux agriculteurs de passer d’une irrigation par inondation inefficace à une irrigation au goutte-à-goutte de haute qualité, à un coût nettement inférieur et avec des exigences opérationnelles moindres.

N-Drip offre à la fois aux petits producteurs et aux grandes exploitations commerciales la possibilité de se tourner vers un système de micro-irrigation remarquable pouvant être installé de petites et grandes surface.

Voici une autre entreprise israélienne de la DevTech à suivre : Keheala.

Le PDG et fondateur de Keheala, Jon Rethauser, a développé une impressionnante plateforme de santé numérique depuis Israël. En seulement 6 ans, Keheala a ouvert des bureaux au Zimbabwe et au Kenya, où une équipe de 10 personnes est déjà opérationnelle.

Keheala a été mentionnée dans The World Economic Forum, The New England Journal of Medicine, The New York Times (pour ne citer qu’eux), après l’attribution du prix Nobel d’économie à Michel Kramer, fondateur du programme Development Innovation Ventures (DIV) de l’USAID, qui a présenté Keheala comme l’une des entreprises les plus prometteuses financées par le programme.

Le programme Pears DevTech Unconference

Le Pears Program for Global Innovation est une organisation non gouvernementale à but non lucratif basée en Israël dont la mission est de renforcer les liens entre l’écosystème israélien de l’innovation et les pays en développement afin d’accroître la contribution d’Israël à l’innovation pour le développement.

Le programme Pears soutient les entrepreneurs israéliens qui développent des solutions dans les domaines de la sécurité alimentaire, des soins de santé et de l’inclusion numérique, de la conception à la phase de mise en œuvre. L’objectif étant de travailler main dans la main avec des partenaires dans les pays en développement, afin de trouver des solutions aux défis les plus critiques du développement international et pour augmenter les capacités d’innovation des pays en développement.

Ce mois-ci, le programme Pears accueille la première conférence israélienne DevTech Unconference. C’est un événement virtuel non conventionnel qui réunit les jeunes pousses de l’industrie israélienne DevTech, des entreprises, des ONG, des experts et des créateurs d’écosystèmes, ainsi que tous ceux qui sont impliqués dans la technologie pour le développement.

Le programme Pears s’est associé à 20 organisations israéliennes de renom pour organiser cette réunion informelle où les acteurs se rencontreront pour échanger des idées. Sur les 110 organisations inscrites à la conférence, 40 sont des start-ups ciblant ou opérant dans les pays en développement. La communauté DevTech en Israël s’est développée et a mûri au cours des dernières années. La Unconference est destinée à exploiter les connaissances et l’expérience acquises par les différents acteurs, à promouvoir la collaboration et l’échange d’idées, et à favoriser les collaborations et les partenariats. L’ordre du jour a été déterminé en fonction des besoins, des demandes et des compétences des participants, par le biais de l’enquête d’inscription.

@TradewithIsrael sur Facebook & Twitter

@Foreign Trade Administration – Ministry of Economy and Industry, Israel  – sur LinkedIn

Partager :

SourceISRAELVALLEY.COM

CES ARTICLES PEUVENT VOUS INTÉRESSER ARTICLES POPULAIRES

ARTICLES CONNEXES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

POPULAIRE CETTE SEMAINE

Rejoignez nous sur Facebook