Accueil ...LES PRO Deauville : il crie « Allah Akbar » au commissariat, sursis et...

Deauville : il crie « Allah Akbar » au commissariat, sursis et amende

By  | 22 février 2021

Parmi les menaces ayant résonné dans le commissariat de Deauville (Calvados), les fonctionnaires ont entendu « Allah Akbar ». Un homme de 48 ans a été jugé jeudi 18 février 2020.
Appelés pour intervenir sur un tapage nocturne à Deauville (Calvados) le 25 décembre 2018 à 23h10, les policiers avaient été accueillis par une bordée d’injures lancée par un individu de 48 ans qui avait tenté de se cacher à leur approche.
Les insultes et les menaces avaient continué après son interpellation, de même que pendant le trajet vers le poste de police et celui de l’hôpital de Cricqueboeuf, où il avait été conduit en observation.
Non seulement la nuit qu’il a finie en cellule de dégrisement ne l’avait pas calmée, mais au contraire, elle avait provoqué un regain de violences verbales. Parmi le flot de menaces ayant résonné dans le commissariat cette nuit-là, les fonctionnaires ont entendu « Allah Akbar ».
Lors de son audition, le quadragénaire, saisonnier dans la restauration, avait expliqué qu’il s’était « pris la tête » avec sa compagne. Quant aux outrages et menaces, il avait dit ne plus s’en souvenir mais ne les contestait pas : « Si on le dit, c’est que c’est vrai », avait-il concédé.
Titulaire d’un casier judiciaire comportant quatre condamnations, dont trois en lien avec l’alcool, le mis en cause est condamné à 2 mois de prison avec sursis. Il devra payer 300 € à chacun des cinq policiers qui se sont portés partie civile et 300 € pour leurs frais d’avocat.
Source :
https://actu.fr/normandie/deauville_14220/deauville-il-crie-allah-akbar-au-commissariat-sursis-et-amende_39665121.html

happywheels

SourceLIGUEDEDEFENSEJUIVE.COM

ARTICLES POPULAIRES

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici