Des terroristes islamistes assassinent 5 Humanitaires nigérians pour servir … “d’avertissement”

252

« Ceci est un message à tous ceux que les infidèles envoient dans le but de convertir les musulmans au christianisme. »

Un homme cagoulé armé d’un fusil d’assaut, entourés de quatre autres, invective le spectateur. Devant eux, cinq hommes sont à genoux, les yeux bandés. Le terroriste se tait, les armes parlent, les hommes à terre sont abattus.

La scène semble avoir été filmée au Nigéria, dans l’état de Borno et serait l’œuvre de l’organisation Khalifa, une scission de Boko Haram. 

Trois des Nigérians tués ont été identifiés comme chrétiens

Trois des Nigérians tués ont été identifiés comme chrétiens. Deux parmi eux étaient employés par des associations humanitaires : Ishaku Yakubu pour Action contre la Faim et Luka Filibus pour l’International Rescue Comitee, Joseph Prince pour une société de sécurité. Les deux autres exécutés seraient musulmans.

Le président du Nigeria, Muhammadu Buhari, a exprimé sa compassion « pour les familles des cinq travailleurs humanitaires » et a promis que les djihadistes seraient « totalement éliminés ». Il a ajouté que les agences de sécurité au sein de l’État « vont coopérer étroitement » avec les ONG concernées « pour mettre en œuvre des mesures afin de faire en sorte que de tels enlèvements de leurs personnels ne puissent pas se produire de nouveau ».

Mais depuis son élection en 2015, il ne cesse de promettre la fin de l’insurrection djihadiste sans y parvenir en dépit de la formation, la même année, d’une coalition antiterroriste avec le Niger, le Cameroun et le Tchad, la Force Multinationale Mixte (FMM).

Au mois de janvier dernier, après les exécutions par l’organisation Etat islamique en Afrique de l’ouest du Révérant Lawan Andami et de l’étudiant Ropvil Daciya Dalep, le  Christian Solidarity International interpelait le Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations Unies au sujet du génocide des chrétiens et des personnes considérées comme « infidèles » par les groupes armés.

Par ailleurs, le classement 2020 de Portes Ouvertes place le Nigéria au 12ème rang des pays dans lesquels les chrétiens sont le plus persécutés en raison de leur foi, juste devant le Pakistan.

Les équipes de SOS Chrétiens d’Orient assurent de leurs prières les familles des 5 humanitaires assassinés et prient pour le repos de l’âme de ces martyrs.

Source : SOS Chrétiens d’Orient. 31 juillet 2020. Morning Star News. La Croix.

L’article Des terroristes islamistes assassinent 5 Humanitaires nigérians pour servir … “d’avertissement” est apparu en premier sur Tribune Juive.

SourceTRIBUNEJUIVE.INFO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici